Web Du Vin

Edition du 27/02/2018
 

Château Spencer la Pujade

Top

Château SPENCER LA PUJADE

Niché au cœur d’un cirque de 35 ha à Ferrals-les-Corbières, le vignoble du Château Spencer La Pujade, puise sa force dans un sol argilo-calcaire et bénéficie d’un micro-climat.


Chaque parcelle possède sa propre personnalité ; c’est pourquoi, le maître de chai les vinifie séparément avant de les assembler pour atteindre l’excellence. De la culture de la vigne à l’élevage, la vinification au Château ne serait rien sans la main de l’homme : macérations et fermentations douces se succèdent, permettant au raisin de s’exprimer pleinement. De la simplicité du Vieux Carignan vinifié en mono-cépage, aux assemblages plus sophistiqués des deux AOC Corbières, l’amateur peut choisir un vin qui lui plaît. Ces 10 dernières années, les vins du Château ont obtenu dans différents concours internationaux plus de 14 médailles d’Or, 9 d’Argent et 7 de Bronze… Vins de plaisir ou nectars à déguster, jolie palette de vins au Château Spencer La Pujade - La P’tite Sœur : 80% Syrah, 20% Grenache, pas d’engrais chimiques dans les vignes, fermentations avec levures indigènes. Vin de plaisir, friand et fruité, ample en bouche, arômes de garrigue, d’épices, de cassis et de pruneau, tanins ronds, finale aromatique, très gourmande. - 100% Carignan : Carignan de vieilles vignes de 50 à 70 ans. - Le P’tit Spencer Corbières : 50% Carignan vieilles vignes de 50 à 70 ans, Syrah 15%, Grenache 15%, Mourvèdre 20%. Terroir de Boutenac en AOC Corbières. Bouche souple et fruitée, un nez de petits fruits rouges mûrs, note de vanille. Un Corbières élégant et racé. - Cuvée Le Bosc : 100% Mourvèdre, vignoble en conversion Bio. Vin gourmand aux superbes notes de fruits rouges et noirs, d’épices douces. Attaque franche et fraîche. Bouche gourmande et équilibrée, vin délicieusement fruité tanins soyeux et veloutés. - Tradition Corbières : 50% Carignan vieilles vignes, Syrah 25%, Mourvèdre 15%, Grenache 10%. Corbières terroir de Boutenac. Un vin élevé 4 mois en fûts de chêne français. Bouche ample, des tanins fins et maîtrisés, nez de petits fruits noirs bien mûrs, touche légèrement vanillée. Un Corbières élégant et racé à la belle robe sombre, forte personnalité, arômes puissants de mûre et de réglisse. - Le Millésime : Mourvèdre 80% et Syrah 20%, sélection parcellaire, Corbières terroir de Boutenac. Elevage de 14 à 16 mois en fûts de chêne français, 100 % barriques neuves. Un vin puissant et concentré, arômes intenses de fruits noirs, d’épices avec des notes toastées. Plein en bouche, tanins soyeux et élégants, un vin bien équilibré, finale longue et savoureuse.

   

Château Spencer la Pujade

Sébastien Bonneaud
1 A, rue de l'Eglise
11200 Ferrals-Les-Corbières
Téléphone : 06 09 04 39 34

Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Philippe LECLERC (GC)
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
BERTHAUT-GERBET
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
POULETTE (Vr)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

BADER-MIMEUR (Ch.-M.)
AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
MONETTE (Mercurey)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)
PARIZE (Givry)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
DEREY (Fixin)
(Henri REBOURSEAU (Ch))
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)*
(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(Louis LATOUR*)
BERTAGNA
Manuel OLIVIER
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PRIEUR-BRUNET (V)*)
PIGUET-CHOUET (AD)*
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
(MUSSY (P)*)
NUDANT (V)
COSTE-CAUMARTIN
POULLEAU (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Maurice CHARLEUX (Ma)
C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

> Nos coups de cœur de la semaine

Château des MOINES


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Pour Patrick Merle, “le 2016 est grandiose, tous les voyants sont au vert : couleur, concentration maximale due au climat, beau temps quand il le fallait, pluie quand il le fallait. D'où un magnifique niveau qualitatif joint à une quantité plus que satsfaisante.” En vente cette année : les 2013, 2014 et 2015. Voilà un superbe Lalande-de-Pomerol Prestige 2014, élevé en fûts neufs, de couleur soutenue, au nez de cassis et d’épices, aux tanins mûrs et puissants à la fois, bien ferme, de bouche harmonieuse où dominent le poivre et la prune. “Millésime 2014 : là, tout y est, nous dit Patrick Merle, volume, structure, fruité, concentration, un bon millésime de garde.” Un vin de belle évolution, en effet, comme en atteste ce 2010, charpenté, qui sent la framboise cuite, le musc et la cannelle, un vin de bouche riche et fondue à la fois, d’une belle intensité, associant structure et finesse. La cuvée Tradition 2014 est un vin très représentatif du millésime, au nez comme en bouche (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse, parfait sur des magrets grillés ou un navarin de mouton jardinier.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Télécopie :05 57 25 04 21
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. Son Lalande-de-Pomerol 2013, aux notes d’humus et de petits fruits noirs surmûris, de bouche structurée, est un vin charpenté mais tout en rondeur.  Le 2012 est dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance.  Beau 2010 de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance, dans la lignée du 2009, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de robe pourpre. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007, de bouche corsée, de belle couleur pourpre, est ample, légèrement épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Télécopie :05 57 25 10 14
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Château TOULOUZE


Changement de propriétaire : Julien et son épouse Sandrine Pannaud (qui ont un domaine à Cognac) viennent de reprendre la propriété et prévoient un investissement dans un tout nouveau chai très moderne. La famille Cailley s’occupe encore de la propriété. Christian Nogala, maître de chai, nous dit que “seuls les 2015 seront mis en vente en 2017, puisque c'est le premier millésime produit par le nouveau propriètaire. Le 2016 est un bon millésime avec une belle acidité, des tanins ronds, bien équilibrés, une quantité satisfaisante, peu homogène. Un nouveau chai fonctionnel est actuellement en cours de construction et sera terminé cette année.” On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2014 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), aux tanins puissants mais très soyeux, avec ces notes très persistantes de fumé et de prune, un beau vin tout en bouche, harmonieux. Le 2013 est un vin aux notes de framboise et de cannelle, d’une belle harmonie, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2012 est tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Le Château Toulouze Graves de Vayres Traditionnel 2014, est tout en nuances et rondeur. Goûtez le Bordeaux Supérieur Le Maine Martin Nouvelle Génération 2014, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, alliant charpente et souplesse.

Julien et Sandrine Pannaud
40, route de Toulouse
33870 Vayres
Téléphone :05 45 64 16 13
Email : contact@chateaudesplassons.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com

HENRY NATTER


Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Le Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, avec des notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche. “Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité, explique Vincent-Joseph Natter. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, nos vins présentent un beau classicisme, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014 : un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c’est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les vins plus de complexité, plus de matière, et nous sommes très satisfaits des résultats.” Formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin bien typé, qui poursuit une évolution prometteuse. Le 2010, avec ce nez de petite griotte, aux tanins harmonieux, fermes et fondus à la fois, légèrement poivré, de très bonne garde. Leur Sancerre rosé 2015 est toujours le meilleur de l'appellation, de belle teinte, avec des notes d'orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur un foie de veau à la lyonnaise, voire un tarama. Excellent Sancerre blanc 2015, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, typé, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, riche en arômes de narcisse et d’épices. Le 2014 est d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et typé.  Superbe effervescent Secret d'Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant, que l’on a pu apprécier, à table, avec une tarte mangue et chocolat, un accord de saveurs idéal !

Famille Natter
Place de L'Eglise
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Télécopie :02 48 69 51 34
Email : info@henrynatter.com
Site : henrynatter
Site personnel : www.henrynatter.com


> Nos dégustations de la semaine

Joseph DORBON


Les vignes s?étendent sur 3 ha. L?exposition sud-est des coteaux leur confère un excellent ensoleillement et de ce fait, un raisonnement très strict des traitements fongicides (6 traitements par an maximum). Les vignes de plus de 40 ans destinées aux vins tranquilles ne reçoivent aucun engrais ni désherbant chimiques. Les sols sont cultivés, buttage au printemps suivi d?un décavaillonnage au cheval au mois de juin ainsi que trois griffages dans le rang d?avril à août. Les vendanges manuelles et le tri très sévère à la vigne apportent une qualité irréprochable aux raisins pour la vinification.
?Depuis le 1er janvier 2015, précise-t-il, l?exploitation est en conversion biologique. De ce fait, les sols sont cultivés à l?ancienne : buttage en automne, débuttage an avril suivi d?un décavaillage manuel en mai. Six passages sont nécessaires pendant l?année pour combattre l?herbe. Aucun produit chimique n?est utilisé aussi bien à la vigne qu?à la cave.?
Très bel Arbois cuvée Savagnin 2009, élevé 6 ans en fûts sous voile, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense au palais, avec des notes de noix, généreux et harmonieux, de grande évolution. L?Arbois cuvée des Moyne Vieilles vignes 2012, assemblage Chardonnay et Savagnin dont 30% élevés en pièces 30 mois, issu de vignes de plus de 40 ans, aux senteurs de noisette, de poire et de bruyère, est complexe, subtil, puissant et d?une longue finale, comme cet Arbois Chardonnay Vieilles vignes blanc 2013, élevé 24 mois sans soutirage en pièces. de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, de robe séduisante, est parfumé, dense et rond, un vin subtil qui associe fraîcheur et distinction.
L?Arbois Trousseau Vieilles vignes 2013, élevé en cuves Inox pendant 12 mois est charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, avec des tanins amples et mûrs, tout en bouche, comme cet Arbois rouge Les Bernardines Vieilles vignes 2012, assemblage Ploussard et Pinot 40%, élevés en fûts 12 mois, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr et d?épices, franc et savoureux.
On poursuit avec ce très joli Ploussard rouge Vieilles vignes 2014, élevé 16 mois en cuves Inox, de couleur grenat, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré, un vin qui possède un charme certain comme Les Bernadines rouge Vieilles vignes 2013, 60% Ploussard et 40% Trousseau, élevage 12 mois en cuves Inox et 12 mois en pièces, de robe rubis brillante, aux nuances de cerise, de bouche intense et dominée par la mûre, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux, un vin de plaisir comme on sait le faire dans la région.
Excellent Crémant du Jura 2011, élevé sur lattes 36 mois, de mousse fine et persistante, bien équilibrée en acidité, alliant finesse et structure, d?un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d?épices, une cuvée dense et racée, et un grand Vin de Paille cuvée Maurice Vieilles vignes 2011, élevé 48 mois en cuves Inox, un vin onctueux et persistant, aux notes complexes (rose, pain grillé, acacia?), très équilibré, fondu, de garde.

Place de la Liberté
39600 Vadans
Tél. : 03 84 37 47 93 et 06 80 30 20 74
Fax : 03 84 37 47 93
Email : contact@vigneron-dorbon.com
www.vigneron-dorbon.com


Le CLOS du BREIL


Une exploitation familiale de 8 ha de vignes dont 6,5 ha en rouge et 1,5 ha en blanc. Une production en lutte raisonnée, où aucun désherbant n'est utilisé, effeuillage et éclaircissage afin d'obtenir des baies saines, qualitatives et à parfaite maturité. Chaque parcelle et chaque cépage sont vinifiés séparément jusqu'à l'assemblage final. Les vins sont peu ou pas filtrés afin de garantir un produit authentique et naturel.
Coup de coeur pour leur Bergerac rouge L'Odyssée 2010 (Cabernet-Sauvignon majoritaire avec 20% de Merlot) vinification traditionnelle, élevage 16 mois en cuves, de robe grenat, un vin classique et typé, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois, de bonne garde, parfait sur un chou farci, par exemple (7 €). Excellent Bergerac blanc sec Expression 2011, (60% Sémillon, 40% Sauvignon) vinification traditionnelle, fermentation en barriques, élevage sur lies fines, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d'amande et de tilleul, tout en harmonie, d'une jolie finale suave (9,50 €). Le Bergerac rouge 2010, est très classique de son appellation, au nez de mûre caractéristique, charnu, très abordable (5,50 €). Pas de raison de s'en priver.

Famille Vergniaud
Le Breil
24560 Saint-Léon-d'Issigeac
Tél. : 05 53 58 75 55 et 06 88 74 90 23
Email : leclosdubreil@free.fr
http://leclosdubreil.free.fr


Château PLINCE


D?une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d?un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en ?crasse de fer?, ce qui contribue à la richesse du vin (74% Merlot, 26% Cabernet franc). Après une cuvaison en cuves ciment équipées d?un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de M. Toutoundji, œnologue) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin ?qui plaît beaucoup aux dames?. La production moyenne est d?environ 4000 caisses de bois de 12 bouteilles et la commercialisation se fait principalement par le négoce et par vente directe.
Selon Michel Moreau, ?le 2016 est l'année du siècle, quantitativement et qualitativement, de forts degrés, du velouté, de la structure, des arômes, rien ne manque !? Il propose à la vente cette année les 2002, 2003, 2004, 2006, 2007, 2009, 2010, 2012 et 2014, puis 2015.
Son Pomerol 2014, élevé 12 mois en barriques, avec ce nez complexe de groseille et l?humus, ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, est très classique, de garde. Le 2013 est de belle robe soutenue et brillante, d?une jolie concentration d?arômes (cassis, épices?), persistant et très bien équilibré. Le 2012, médaille d?Or au Concours Général Agricole, intense, épicé au nez, est velouté et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un vin que l?on peut déboucher sur une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise ou un salmis de bécasse, par exemple.
Très savoureux 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin de belle ampleur. Très beau 2010 , coloré et parfumé, volumineux et ample, d?une belle matière en bouche, aux notes de cuir et d?épices, qui allie distinction et richesse, de garde comme le 2009, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, un vin gras et de belle charpente, harmonieux. Le 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté.
Le 2007, classique, est de robe sombre, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. Après une médaille d?Or au Concours Agricole de Paris pour le millésime 2000, le Château Plince a d?ailleurs obtenu cette même récompense pour le 2007. Le 2006, opulent, où dominent les groseilles et l?humus, est charnu, très harmonieux comme ce 2004, ample, très fin mais charnu, à dominante de rondeur, de bouche corsée, un beau vin bien typé, remarquable aujourd?hui, d?une longue finale et de belle évolution.

Scev Moreau

33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 68 77
Fax : 05 57 51 43 39
Email : plince@aliceadsl.fr
www.chateauplince.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016

 



Domaine Daniel REVERDY & Fils


Château HENNEBELLE


Château LAFARGUE


Château BOSSUET


Domaine SERGUIER


Château de CREZANCY


Château TROTTE VIEILLE


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château TOULOUZE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Clos du PÈLERIN


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


VEUVE OLIVIER et Fils


Les VIGNERONS de BUZET


Domaine CHAMPAGNON


L'ESTABEL CABRIÈRES


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Domaine JOMAIN


Maison ZOELLER


Laurent LEQUART


Jean-Michel PELLETIER


Domaine PETIT & Fille


Domaine de ROSIERS


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine Anthony CHARVET


Jacques ILTIS & Fils


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine Le CAPITAINE


Domaine Bel Avenir


BAUMANN-ZIRGEL


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine de SAJE



CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


LA BASTIDE BLANCHE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


HENRY NATTER


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE PICHARD


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales