Web Du Vin

Edition du 23/05/2017
 

BORIE MANOUX

Coup de cœur

Château TROTTE VIEILLE

Propriétaire de la maison Borie-Manoux, la famille Castéja est surtout propriétaire de plusieurs crus remarquables (Châteaux Trotte Vieille, Beau-Site, Lynch-Moussas..).


Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l’humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d’épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé, que l’on appréciera sur un foie gras aux figues en feuille de brick. Le 2006, vraiment remarquable, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d’un bon équilibre, allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm de terre), de couleur pourpre, racé, un beau vin concentré, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où toute la puissance de ce très grand millésime joue à plein. Voir aussi le Château Batailley, à Pauillac.

   

BORIE MANOUX

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone : 05 57 24 71 34
Télécopie : 05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos MAURICE
ROCHETTES (A)
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
CAPITAINE (V)
GONORDERIE
ROCHEVILLE (S)
VIEUX PRESSOIR
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


SAUTEREAU (S)
André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
SARRY (S)
BAUDIN (PF)
CHASSEIGNES (S)
CLEF DU RECIT
ERMITAGE (MS)
PICARD (S)
Pierre MARTIN (S)
THIROT-FOURNIER (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
COTTAT (S)
S. DAGUENEAU (S)
Thierry VERON (S)
CHAMPEAU (PF)
FOURNIER (S)
LOUIS (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
BOUQUERRIES (Ch)
GOURON
CHAISE (T)
COMMANDERIE (Q)
CHARBONNIER (T)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
MONTIGNY (T)
LECOMTE
MOELLEUX
AUBERT (V)
LA VARIÈRE (B)
GODINEAU (B)
DANSAULT
L'ÉTÉ (CL)
ROCHETTES (CL)
CHÂTEAU
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BEAUREGARD
Clos MAURICE
L'ETE
TARGE
BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
DURANDIÈRE
ELGET
PLESSIS GLAIN
TOPAZE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
(Clos de L'ÉPINAY (V))
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
PASSAVANT
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(A. ROBLIN (S))
FOUASSIER (S)*
GRALL (S)*
MILLET (S)
VATTAN (S)*
TEILLER (MS)
(BONNARD (PF))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
PETIT CLOCHER*
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
ESPÈRANCE*
R de la GRANGE*
GARNIERE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
MUSCADET
AUTRES

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, nous raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion sont AB dès le millésime 2013, les Bordeaux, à partir du millésime 2016). La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.” Bénédicte Bon propose en Saint-Émilion les 2013, 2014, et fin 2017, les 2015; en Bordeaux Supérieur les 2013, 2014 et les 2015 au printemps, en blancs, les 2014 puis les 2015 en Juin. “Le 2016, nous dit-elle, rejoint la série des 2009 et 2010, a bénéficié d'une année gorgée de soleil, il est fruité, coloré, tannique, de garde, et, en plus, la quantité est présente !” Beau Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2014, alliant une finesse tannique à une structure en bouche persistante, d’une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de belle garde. Le 2013, 75% Merlot noir, 15% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet franc, de couleur grenat, aux tanins savoureux, est très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s’esquissent des nuances de grillé et de réglisse, d’une grande persistance. Le 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement.  Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2014, 100% Merlot noir, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, est très équilibré.  Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château de Gardegan 2014, 100% Merlot noir , aux notes de fruits rouges mûrs (cerise, cassis), de bouche corsée, le Bordeaux rosé Château de Gardegan, 100% Merlot noir, de belle teinte, aux notes de fraise et de rose, et ce Grand Vin Blanc du Château La Grâce Fonrazade, pur Sauvignon gris, un vin tout en nuances d’arômes, tout en subtilité, parfait sur des sushis.

François-Thomas Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33300 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com

Domaine l'ABBE DINE


La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur. Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

Nathalie Reynaud - Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainelabbedine.com

Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence est remarquablement équipée et collectionne les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelque 500 ha de coteaux schisteux, en terrasses, exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Leur chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de leurs cuvées de prestige. Daniel Marusinski, responsable de l’administration des ventes, considère “le 2016 comme un très grand millésime, avec moins de volume, certes, mais des matières premières d'excellente qualité, c'est l'un des meilleurs vins des 10 dernières années, ceci pour les rouges. Quant aux blancs, ils sont friands, splendides, à boire dans l'année. En vente en 2017 : les Saint-Chinian Roches noires, Granges d'Aupenac 2015, le Seigneur d'Aupenac 2011, puis 2012, et dans les 3 couleurs, les autres cuvées 2016. Dans le vignoble, l'accent est porté sur l'irrigation des parcelles.” Le Saint-Chinian Roquebrun Roches Noires rouge 2014, de robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de fruits noirs cuits, charpenté, possède des tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre. Le Saint-Chinian Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2014 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), aux senteurs de cassis mûr, d’épices et de fumé, est très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé au palais. Excellent Saint-Chinian La Grange des Combes rouge 2014, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, complexe comme leur autre Saint-Chinian Golden Wines rouge 2013, corsé et parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin qui associe saveur et structure. Tout en arômes, le Saint-Chinian Les Fiefs d’Aupenac blanc 2015, 70% Roussane et 30% Grenache blanc, sélection parcellaire de vieilles vignes, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, fin, sec et rond à la fois, d’une belle persistance, est à déboucher sur des crustacés. Joli Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2015, toujours bien typique de l’expression de ses cépages, 60% Grenache blanc, 40% Roussane, macération pelliculaire, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, minéral. Goûtez encore le Saint-Chinian rosé 2015, aux connotations de fraise, d’une jolie finale, et l’IGP Terrasse d’Aupenac Viognier blanc 2015, aux notes de noisette, de bouche franche, sur une finale finement musquée.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 64 35
Télécopie :04 67 89 57 93
Email : cave@cave-roquebrun.fr
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr

DOMAINE TROTEREAU


Le Domaine TROTEREAU est une propriété familiale qui vit le jour en 1804 quand Etienne Augustin TROTEREAU, issue d'une famille de vignerons vierzonnais, s'installa à Quincy. Depuis, cinq générations se sont succédées. Pierre RAGON qui a repris l'exploitation en 1973 est actuellement le 6ème vigneron de cette longue lignée. Il exploite 13 ha qu'il cultive dans le respect de la nature en pratiquant une lutte raisonnée, la maîtrise des rendements et l'élevage passionné du vin. Très classique de son appellation, ce Quincy Tradition 2012 est tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de fruits secs, d’une longue finale. Le 2011 est un vin très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, à déboucher sur des crustacés. Le Domaine TROTEREAU vous propose aussi une cuvée Vieilles Vignes, issue de 3 ha de vignes centenaires, mais dont la production est limitée et non annuelle.

Pierre Ragon
3, route de Lury
18120 Quincy
Téléphone :02 48 51 32 23
Télécopie :02 48 51 32 23
Email : p-ragon@vinsdusiecle.com
Site : p-ragon


> Nos dégustations de la semaine

Château LASCOMBES


Classé 1er Grand Vin. Au cœur de Margaux, Lascombes s’étend sur 112 hectares. Une propriété magnifique, un vignoble “chouchouté”, notamment avec un palissage des vignes rehaussé pour augmenter la surface foliaire, des soins extrêmes lors des vinifications et de l’élevage... tout concourt ici à élever l’un des plus grands vins du Médoc. 
Directeur technique des Châteaux Lafite Rothschild puis au Château l’Evangile à Pomerol, Dominique Befve, amoureux de la terre, passionné et exigeant, a été choisi par les nouveaux propriétaires, la Mutuelle d'assurances du corps de santé français (MACSF), en 2011, pour diriger Lascombes et son équipe de 40 personnes.
“On me laisse faire les vins que j’aime, nous dit Dominique Befve. De grands vins qui restent bien typé Margaux, bien sûr, c’est le terroir qui domine. J’aime les vins jeunes, les tanins ronds, bien présents en bouche, un peu plus concentrés et plus mûrs que la moyenne, tout en sachant qu’ici, au Château Lascombes, grâce à nos méthodes techniques, les vins sont souvent prêts à être bus jeunes, mais cela ne joue pas sur leur grand potentiel de longévité. Notre travail en amont, dans les vignes, est particulièrement important, nous suivons de près l’évolution des maturités et déterminons quelles parcelles sont prêtes à vendanger.
Nous avons des projets d’œnotourisme, nous restaurons entièrement une chartreuse du XVIIe siècle pour y accueillir salle de réception, salle d’attente, salle de dégustation et boutique. Nous recevons 4000 visiteurs par an, et avons l’objectif de doubler, voir même de tripler le nombre de visiteurs. Nous aménageons le Château, des ajouts avaient été faits, nous les cassons pour retrouver la bâtisse d’origine. Il restera strictement à usage professionnel. Il est aussi envisagé de réaménager le cuvier dans les deux à trois ans à venir.”
Beaucoup de soins et d’observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Une étude pédologique a été entreprise, parcelle par parcelle, qui a permis de restructurer le vignoble afin d’obtenir la meilleure adéquation entre terroir et cépages. En parallèle, le palissage a été réhaussé afin d’augmenter la surface foliaire pour permettre une photosynthèse optimale. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu’aux vendanges.
Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s’effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l’écoulage et l’entonnage par gravité. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin du Château Lascombes est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le Second Vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.
Savouré sur place, ce Margaux 2013 est de jolie robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime. tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. 2012 : belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcool, acidité, concentration et structure. Milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. Le 2011 est vraiment très réussi, attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruits noirs, notes florales, mais aussi d’épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les tanins sont denses, le boisé bien intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure, un vin à prévoir dès maintenant sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un pigeon rôti.
Le 2010 est, certes, un cran au-dessus, robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, cerise gorgée de soleil, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d’épices, belle complexité et puissance, superbe finale très longue. Le 2009 est dans la lignée, ’attaque en bouche est douce et veloutée, Milieu de bouche puissants, arômes persistants de fruits noirs bien mûrs, vin complexe, élégant d’excellente garde qui devrait se fondre à merveille.
Le 2008 est franchement superbe, il a tout : la complexité d’arômes avec des connotations légèrement giboyeuses, une grande élégance grâce à des tanins parfaitement fondus mais bien présents, c’est un grand classique médocain comme on les aime, superbe sur des feuilletés aux morilles ou des perdreaux rôtis aux marrons. Le 2007 est Le 2006 est encore un peu fermé, lui aussi typique de ce millésime où la richesse côtoie l’austérité, développant un nez dominé par la cannelle, le musc et la cerise noire, de garde. Le 2004 se goûte très bien actuellement, fin, souple, parfumé. Le 2002 est exceptionnel, à la fois dense et distingué, complexe, très chaleureux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, suave avec de la matière. Le 2000 lui ressemble, plus corsé, intense, d’une belle finale où se décèlent le musc, la groseille et le cuir, à déboucher sur un rôti de veau farci aux truffes.
Goûtez le Chevalier de Lascombes 2013, bien corsé, de belle robe soutenue, ample en bouche, aux nuances de cassis et de mûre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. 2012 : jolie robe grenat foncée. nez explosif de fruits rouges qui se mélangent à des notes d’épices telles que la vanille. Attaque fraîche, l’évolution se fait sur les fruits, les tanins sont souples, belle finale, beaucoup de rondeur et de charme. 2011 : robe rubis intense, nez explosif de fruits rouges frais. Les notes boisées, vanillées et la note florale augmentent la complexité du nez. L’attaque est vive, bonne concentration. Bouche est très veloutée tout en séduction. Les fruits rouges dominent et sont délicatement enveloppés d’un boisé discret. Les tanins sont souples avec une belle finale chocolatée. Vin de plaisir comme à son habitude. 2010 : robe pourpre intense et brillante, nez ouvert, notes franches de griottes. Attaque franche et vive, arômes de fruits croquants, pointe de vanille et de torréfaction. Agréable milieu de bouche mêlant rondeur et gras. Des tanins fondus et une belle persistance aromatique. Belle fraîcheur pour ce joli vin qui est dans la trame habituelle de vin plaisir.

Dominique Befve

COLLOVRAY et TERRIER


Deux amis d'enfance, Jean-Luc Terrier et Christian Collovray créent avec leurs épouses en 1986, le Domaine des Deux Roches.
Ils peuvent être satisfaits de ce Saint-Véran Les Cras Domaine des Deux Roches 2009, vinification en fûts de chêne, élevage 12 mois sur lies fines, où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une grande intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée (21,50 €). Excellent Pouilly-Fuissé Plénitude de Bonté 2010, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en rondeur (21,50 €). Le Saint-Véran Vignes Derrière la Maison 2010, un terroir tardif travaillé en culture biologique, vinification totale en fûts, est tout en bouche, associant rondeur et nervosité, aux notes florales intenses (17,30 €). Le Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2010, sélection parcellaire des Vignes les plus âgées du domaine (50 à 80 ans), vinification pour moitié en fûts et en cuve Inox, de belle harmonie, avec ses arômes d'amande grillée et de fruits jaunes frais (17,30 €). Autre propriété, le Château d'Antugnac en Languedoc, avec ce joli Limoux blanc Terres Amoureuses 2010, (Chardonnay et Mauzac), sec et rond à la fois, qui fleure les noisettes et le coing (12 €). On n'hésite pas cette année.

Château CANTENAC


Au sommet. “En Mai, nous raconte Johan Roskam, nous participons aux journées portes ouvertes avec une animation vin-gastronomie-musique. La naissance en 1870 du Château Cantenac nous a donné l’idée de faire une exposition de vieilles photos qui retracent la vie dans les vignobles, aux vendanges… à cette époque. Nous allons ensuite choisir un plat et une musique adaptés à chacun de nos vins présentés.
Dans une démarche qualitative qui nous tient tant à cœur, nous avons fait l’étude des sols avec un géomètre et un spécialiste des terroirs, nous avons d’abord fait un relevé GPS pour tracer la surface végétale ainsi nous pouvons mener à bien notre lutte raisonnée et l’usage minimal des produits de protection. Nous avons ensuite fait des trous pour déterminer la composition des terroirs et affiner notre travail et les futures plantations. Nous avons ainsi déterminé que, sur une ou deux parcelles, les prochaines plantations seront en Cabernet franc. Grâce à cette connaissance, nous agissons en préventif de manière précise et exacte, ce qui est très important. Nous n’utilisons plus du tout de désherbant entre les rangs, pratiquons les labours, les plantations à 6600 pieds par hectare pour une meilleure concurrence…, cela entraîne plus de travail car il y a plus de pieds, les rendements sont mieux maîtrisés, et tous ces efforts font partie logiquement de notre démarche qualitative.
En 2013, nous avons des atouts, ici, qui ont participé à la réussite du millésime. Tout d’abord un vignoble précoce, puis nous avons aussi 80% de Merlot et, grâce au bon suivi du vignoble, nous avons atteint assez tôt une bonne maturité. Nous avons aussi une altitude entre 20 et 25 m, sommes très bien exposés au midi, des conditions favorables qui nous ont aidés en 2013. En plus, 2013 est l’année de naissance de la deuxième fille de Frans qui s’appelle Madeleine et de ma première fille Liliane, nous avons donc redoublé d’efforts pour vinifier un joli millésime 2013, en leur honneur ! Et oui, les trois fils de Nicole Roskam-Brunot ont déjà 6 filles, à priori, la sixième génération sera féminine, ce qui fait sourire notre maman, Nicole Roskam-Brunot.
La production de Château Cantenac 2013 ne représente que 24 000 bouteilles, c’est une sélection très qualitative. Château Cantenac Sélection Madame 2013 est délicieux mais donc très peu de bouteilles, Château La Lauzette 2013 est un très joli millésime et nous avons préféré ne pas produire de Moulin de Grenet en 2013.”
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GC 2014, terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie. Le 2013, médaille d’Argent Bordeaux 2015, élégant, plein, tout en arômes, aux connotations de mûre et de griotte, est un joli vin corsé, aux nuances d’épices en finale, aux tanins harmonieux mais amples à la fois, un vin de bouche soyeuse, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de bœuf duchesse (18 €, il les vaut).
Remarquable 2012, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin particulièrement savoureux et classique, de belle couleur grenat. Le 2011 est charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des notes de mûre et de pruneau, un vin volumineux, très charmeur, fin mais puissant. Superbe 2010, charnu, aux nuances de sous-bois et de mûre, alliant charpente et rondeur, ample et très équilibré en tanins, un vin d'excellente garde. Très beau 2009, médaille d’Or Mondial de Bruxelles, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, bien charpenté, aux tanins bien présents mais soyeux, un vin persistant et riche. Le 2008, médaille de Bronze Decanter World Wine Awards, poursuit son évolution, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d’un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche.
La Sélection Madame 2013, 95% Merlot et 5% Cabernets, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de fraise avec des nuances épicées, un vin harmonieux, mêle une bonne base tannique à une finesse persistante, vraiment très réussi (14 €). Le 2012 est généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, d’excellente évolution. Le 2011 est complexe, aux tanins généreux, charnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices.
Il y a aussi l’excellent Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette 2014, 60% Cabernet Sauvignon, 37% Merlot et 3% Cabernet franc, élevage 12 mois en barriques dont 1/3 de bois neuf, au nez de petits fruits cuits, est un vin qui allie puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, bien classique (12,50 €). Le 2013, un vin de bouche ample, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, est charnu, d’un bel équilibre. 
Excellent 2012, de robe grenat soutenu, aux tanins denses, qui mêle charpente et rondeur, tout en charme et parfums, idéal sur un agneau en osso bucco ou des magrets de canard aux cèpes. 
Goûtez aussi le remarquable Lussac-Saint-Émilion Château Moulin de Grenet, charmeur, coloré, aux notes complexes où dominent la prune, les épices et l’humus, de bouche bien persistante et soyeuse, vraiment séduisant. 
Œnotourisme sur place avec des visites-dégustations traditionnelles ou personnalisées. Et la charte "Vignobles et chais en Bordelais" est venue valider la qualité de leur accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, au mois de mai, qui sont toujours l'occasion de présenter leur vignoble avec un évènement culturel et ludique, et, dans le cadre des Grandes Heures de Saint Émilion, les concerts-dégustations...
Preuve de la qualité de leur accueil : ils ont reçu le Prix d'Excellence 2015 Trip Advisor pour leurs Visites & Dégustation (1er des Activités à faire à Saint-Emilion).  

Nicole Roskam-Brunot

> Les précédentes éditions

Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015

 




CHATEAU LAROQUE


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales