Web Du Vin

Edition du 23/02/2016
 

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET

Typicité

Charles SCHLÉRET

À Turckheim, Charles Schléret élève soigneusement quelques-uns des plus beaux vins d'Alsace, des crus racés, très typés, qui collectionnent, millésime après millésime les récompenses prestigieuses aux différents concours. De l'art d'accéder à une notoriété méritée.


Ingénieur dans l'âme, de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très “pointu”, il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées. Précurseur de la vinification moderne, Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, millésime après millésime, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle, qui sait profiter également de l’exceptionnel rapport qualité-prix de ses belles cuvées de prestige, issues de vignes d’âge moyen élevé (plus de 40 ans), bien typées, marquées autant par le terroir que par la “main” de leur vinificateur. Charles Schléret peut être fier d’avoir obtenu une distinction rarissime aux Sélections Mondiales de Montréal : le Prix Spécial de la Meilleure Sélection présentée aux Sélections Mondiales Montréal 2002, un concours qui n’a lieu que tous les deux ans et attribué au producteur ou au négociant qui aura obtenu, au cumul, la meilleure note moyenne pour l’ensemble de ses vins présentés (au minimum, cinq produits pour être admissible) à ce Concours. Des vins comme nous les aimons, et un bel exemple de réussite qualitative dûe aux efforts incessants d'un vigneron passionné par le potentiel de son terroir, respectueux des grandes traditions alsaciennes. Quand le talent rejoint la passion.
Les cuvées récompensées Pinot Blanc : Médaille d’Or 2010 au concours des Vignerons Indépendants pour le 2007. Riesling : Trophée d’Excellence Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2010 pour le 2007, et médaillé au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux Français en Asie. Pinot Gris : Médaille d’Or au Concours International du Vin de Lyon pour le 2007 et médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux en Asie. Muscat d’Alsace : Médaille d’Or Challenge International du Vin pour le 2007. Gewurztraminer : Médaille d’Or au Concours International Gewurztraminer du Monde pour le 2007. Gewurztraminer 97 Cuvée du 3e Millénaire : Prix d’Excellence Civart France 2000. Gewurztraminer 2000 Sélection de Grains Nobles : Médaillé aux sélections Mondiales Montréal 2002 et au Concours Mondial Bruxelles 2003. Trophée Prestige au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Gris 2000 Sélections de Grains Nobles : Trophée d’Excellence au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Noir 2007 : Féminalise Beaune 2008 (décerné par un jury féminin. L’empreinte d’un nouveau regard Di-Vin).

   

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET


1, route d'Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone : 03 89 27 06 09
Télécopie : 03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles




> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
VIELWEBER
SCHLÉRET
ZOELLER
Jean-Louis KAMM
GEWURTZTRAMINER
BESTHEIM
D. PETERMANN
HAEGI
HAULLER
Lucien SCHIRMER
BAUMANN ZIRGEL
Pierre FRICK
André HARTMANN
DUSSOURT
FREY-SOHLER
BECKER
C. BLEGER
(Claude BERGER)
R. FALLER
TOKAY PINOT BLANC
RUHLMANN-SCHUTZ
Cave HUNAWIHR
Ch.et Dom. FREY
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
Edmond RENTZ
GILG
P. SCHAEFFER
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Jacques ILTIS
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
Fernand ENGEL
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Victor HERTZ
Edgar SCHALLER
Château d'ORSCHWIHR
(DOPFF ET IRION)
SAINT REMY
GEWURTZTRAMINER
GOCKER*
(H. REYSER*)
KLINGENFUS
(Damien KELHETTER)
J. et C. LINDENLAUB
FACKER-ACKERMANN
GSELL
HAEGELIN
TOKAY PINOT BLANC
Cave KAES (Muscat)*
CAVE PFAFFENHEIM
HALBEISEN (Muscat)
KIRSCHNER
(2 LUNES)
André ANCEL
STINTZI*
M-C et P. BORÈS
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
(BROBECKER*)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(BLANCK)
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
(KOESTEL)
GEWURTZTRAMINER
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BICHON-CASSIGNOLS


Une exploitation familiale de 12 ha où l’on applique une agriculture raisonnée. Voilà un savoureux Graves rouge 2011, corsé, épicé, très harmonieux, riche en couleur, bien typé, de belle robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...) au palais, vraiment très réussi. Le 2010, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, est ample, aux tanins puissants et souples à la fois, particulièrement savoureux. Le 2009, généreux, très coloré, au nez dominé par le pruneau et la cannelle, ample, complexe et gras, équilibré, un vin charnu et structuré, d’excellente évolution. Le 2008, aux tanins denses, est tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, aux notes de fruits cuits (mûre…). Le Grande Réserve 2010, de belle matière, au bouquet subtil et intense, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, avec des tanins élégants mais bien présents, est un vin qui emplit bien les papilles. Joli Graves blanc 2012 (vin biologique), charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance.

Marie et Jean-Fraçois Lespinasse
50, avenue Capdeville
33650 La Brède
Téléphone :05 56 20 28 20

Château LAJARRE


Au sommet de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, la propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. “Pour ce millésime 2013, nous explique Grégory Lovato, compte-tenu de la grêle qui a détruit plus de 50% des récoltes, et de la qualité moyenne de ce millésime, il ne sera pas mis en bouteilles mais vendu uniquement en vrac au négoce. Le 2014, en cours d'élevage, est vraiment très prometteur. Le rendement a été modéré mais l'on constate une grande homogéneité pour l’ensemble des parcelles récoltées, une très belle matière et un joli fruit. En 2015, seul le millésime 2012 sera en vente.” C’est l’occasion de déboucher son Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2012, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), parfumé, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde.  Le 2011, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2010 est un vin de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, un vin ample et structuré, persistant aux papilles. Le 2009 est corsé, très harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, une bouche intense et raffinée à la fois, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, à ouvrir sur des mets épicés. Il y a également ce chaleureux Bordeaux Supérieur Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2012, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois et de prune surmûries, velouté.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 40 50 59
Télécopie :05 57 40 71 20
Email : gregory.lovato@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Domaine de BAVOLIER


Une propriété familiale de 10 ha, qui existe depuis 1860. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux 2011, qui a bien mérité sa médaille d’Argent à Mâcon, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme aux papilles. Le 2010, médaille d’Argent à Bordeaux, n’a rien à lui envier, classique, un vin riche, au nez intense, de robe profonde, complexe, aux senteurs de pruneau et d’épices, avec des tanins mûrs. Le 2009, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de groseille et de poivre, dense en bouche, généreux, de charpente souple et riche à la fois. Le 2008, Médaille d’Or au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, au nez d’épices et de sous-bois, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), a des tanins qui commencent à se fondre.

Pierre Lambert - Earl Lambert & Fils
15, chemin de Maugey
33360 Camblanes-et-Meynac
Téléphone :05 56 20 76 72 et 06 99 52 32 83
Télécopie :05 56 20 1737
Email : domaine.bavolier@orange.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Bernard HAEGELIN


Vigneron depuis des générations, la maison a décidé en 2005 de prendre la voie de la culture Biodynamique sur les 9 ha que compte ce domaine. Les différents travaux sont presque exclusivement effectués manuellement.
Très séduisant Gewurztraminer Bollenberg 2011, tout en structure et parfums, au nez complexe aux connotations de noix et de genêt, de bouche très subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes (7,60 €). Le Riesling Bollenberg 2010, frais, au nez de noisette et de fruits frais, bien rond, de bouche parfumée et intense, est idéal sur des crevettes (7,50 €). L’Auxerrois Bollenberg 2012 est de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale, comme le Crémant Tradition, avec des notes florales persistantes puis des nuances de pomme et d'amande, ample et charmeur, une cuvée tout en fraîcheur aromatique.

26, rue de L'Eglise
68500 Orschwihr
Tél. : 03 89 76 14 62
Fax : 03 89 74 36 46
Email : bernard.haegelin@wanadoo.fr
www.haegelin.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château d'ORSCHWIHR


Ingénieur diplômé de l'Institut National Agronomique Paris-Grignon en 1975, Hubert Hartmann a travaillé dix années à l'étranger dans l'industrie du jus de fruit puis laitière, dans le montage et la mise en route de nouvelles unités de production en Turquie et au Moyen-Orient. Après un dernier poste salarié dans une banque, il reprend l'entreprise familiale en 1986, qui s’étend aujourd’hui sur 23 ha (dont 5 Grands Crus).
Enherbement systématique entre rangs partout où la nature du sol le permet: cela oblige la vigne à rechercher son alimentation en profondeur, augmente la vie dans le sol, améliore le taux d'humus, réduit les tassements aux passages des tracteurs et évite le ravinement dans les situations en pente ainsi que le lessivage de l'azote. Pas d'utilisation d'herbicides, seulement des herbicides de contact tolérés par le Bio qui se décomposent quand ils touchent le sol...
Remarquable Gewurztraminer Bollenberg 2012, fin, typé, puissant au nez. Beau Riesling Grand Cru Kessler 2005 est de bouche élégante et intense, avec ces notes de raisins noirs, de fruits frais et de biscuits, . Le Riesling Bollenberg 2012 est très séduisant également, avec des nuances de pomme et de tilleul, alliant rondeur et fraîcheur (7,90 €). 

Hubert Hartmann

Gérard DOREAU


Au sommet de son appellation. Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est également traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100% et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration.
Une réussite, comme d’habitude, avec ce Monthélie Premier Cru Champs Fulliot rouge 2013, puissant, ample et distingué, aux connotations de fraise, de prunee et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin typé et distingué. Le 2012 est riche en couleur comme en arômes, avec des notes de cassis très mûr et d’épices, au nez intense et persistant d’humus, un vin d’excellente évolution. Beau 2010, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, généreux et solide.
Le Pommard Les Vignots 2013, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Le 2012 est très classique et très représentatif de ce millésime, élégant, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2011, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de poivre, est dense et harmonieux, de couleur profonde, associant charpente et distinction, aux tanins ronds. Le 2010, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus, est un vin concentré, gras, au nez complexe où l’on retrouve les fruits confits. Le Pommard Les Bertins 2011, de robe rubis intense, a des arômes de fruits surmûris et d’épices, un vin charnu, d’une très belle charpente comme le 2010, de couleur profonde, charpenté, dense et ample, au nez où prédominent la mûre, la truffe et les sous-bois. 
Le Saint-Romain Sous Roche blanc 2010 2013, tout en nuances aromatiques, d’une belle finale, très bien vinifié, au nez subtil avec des notes de noisette et de lis, est à prévoir avec des rognons sauce madère ou des cailles grillées au ragout de légumes. Excellent Meursault 2013, aux arômes de poire mûre et de noisette fraîche, typé comme le Monthélie Vielles Vignes 2013, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits.
Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Tél. : 03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Fax : 03 80 21 62 19
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
http://domaine-doreau.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013

 



Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


BARDY-CHAUFFERT


Jean-Claude et Didier AUBERT


Domaine de La VIEILLE


Château MONTROSE


Domaine Pierre MAREY et Fils


HUBER et BLÉGER


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine ALARY


Château PONT Les MOINES


De VENOGE


Alain BOSSON


Château PIRON


Château BOIS CARRÉ


Château BROWN


Château de VIMONT


Château BASTOR LAMONTAGNE


Pierre FRICK et Fils


Louis HUOT


Domaine du P'TIT ROY



CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


HENRY NATTER


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE GOSSET


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales