Web Du Vin

Edition du 18/12/2018
 

Clos des Lunes

Top

CLOS DES LUNES

“Nous avons commencé avec 12 hectares en 2011, nous raconte Olivier Bernard, et avons vendangé cette année plus de 70 hectares.


Très gros succès : nous avons déjà vendu tout le millésime 2014 Clos des Lunes, et cette année, nous allons produire 250 000 bouteilles d’une qualité top. Le secret de ce succès : ces Sémillons qui s’épanouissent sur ces grands terroirs ont une grande minéralité, une fraîcheur exceptionnelle. Ce cépage, qui entre à 70% dans l’assemblage, offre à la fois la fraîcheur mais aussi la rondeur, le charme. Le Sémillon est un cépage gourmand qui donne un peu de gras au vin tout en étant vif. Ces vins produits à base de Sémillon à Sauternes sont très particuliers, je n’ai jamais goûté cela ailleurs. Ils plaisent beaucoup aux consommateurs car ils sont généreux et charmeurs. Nous venons de reprendre deux propriétés à Barsac, dont un Cru Classé en 1855. Nous allons donc produire du Sauternes Château Suau, et au Clos des Lunes en 2015. Quant au blanc sec, il existe trois cuvées : Clos des Lunes Lune d’Or (cuvée d’exception avec nombre limité de bouteilles), Clos des Lunes Lune d’Argent (la Grande Cuvée); Clos des Lunes Lune Blanche, élaborée en cuves. Lune d’Or et d’Argent sont élevées en barriques.”

   

Clos des Lunes

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

L'ESTABEL CABRIÈRES


Créée en 1937, la Cave, atteint, aujourd'hui, une récolte moyenne de 15 000 hl pour 300 ha en production sur une vingtaine d’exploitations. Ici les sols de schistes se sont développés dans une région où la géologie est compliquée et de ce fait, ils sont de différents types : plus ou moins pierreux, plus ou moins argileux ou calcaires, avec ou sans fer, minces ou épais et aptes à retenir l'eau ou à être traversés par les racines des végétaux et de la vigne. Sur des sols peu épais, les racines de celle-ci peuvent s'insinuer dans les roches quand elles ne sont pas trop massives et aller chercher en profondeur un peu d'humidité... Dans le cadre moderne et agréable de leur caveau muséographique, les vignerons de Cabrières vous invitent à découvrir l'histoire de leur commune, sa géologie et son patrimoine archéologique. Avec la vue sur le chai souterrain d'élevage des vins en barriques, c'est aussi le lieu idéal pour une rencontre savoureuse avec notre terroir aux multiples facettes. Voilà un beau Languedoc Cabrières Estabel Grande Cuvée rouge 2016, qui allie finesse et concentration, un vin riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez persistant (prune, griotte, cannelle), typé, d’excellente évolution, à prévoir avec une carbonade de porc à la moutarde ou un poulet sauce rouilleuse. Le Variations Champs des Cistes rouge 2015, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, est un vin d’une belle harmonie. Excellent Château Cabrières rouge 2013 (fûts de chêne), 65% de Syrah, 35% de Grenache, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus. Quant à la cuvée Prieuré des Crozes rouge 2015, sur des notes de zan et de garrigue, puissant et rond à la fois il révèle majestueusement le terroir de schistes si particulier. Jolie cuvée Fulcrand Cabanon rosé, tout en séduction comme la Clairette du Languedoc Cabrières cuvée Fulcrand Cabanon blanc 2017, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, ample et parfumé, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois.  Il y aussi ce Languedoc Cabrières Estabel Grande Cuvée rosé 2017, aux notes de rose et de fraise, et le Bergerie de Cabrières rouge vin Bio 2016, au nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus.

Directeur : Luc Flache
20, route de Fontès
34800 Cabrières
Téléphone :04 67 88 91 60
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
Site personnel : www.cabrieres.com

Château DEVISE d'ARDILLEY


Propriété rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d’origine bordelaise, retrouvait ses racines et, lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité... Leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2015 est vraiment excellent, aux nuances de cerise noire et d’humus, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique comme nous les aimons, intense et complexe, de très bonne charpente. Le 2014, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des nuances en bouche de fruits surmûris et de poivre, bien persistant au palais. Le 2013 se goûte très bien, bien typé du millésime, un vin dense au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Beau 2012, aux tanins amples, à la fois riches et soyeux, aux notes de cassis mûr et de groseille, structuré, charnu, tout en bouche, qui poursuit une excellente évolution.

Jacques et Madeleine Philippe
Vignobles Vimes - Philippe SAS - 5, Le Pateau
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 57 75 14 26
Email : devise.dardilley@terre-net.fr
Site personnel : www.chateaudevisedardilley.fr

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification.
Le millésime 2017 sera un très beau millésime au niveau de la qualité et la quantité sera au rendez-vous également, aussi bien en rouge qu’en blanc, nous précise-t-il. A noter que la Famille ne vend ses vins que lorsqu’ils sont prêts à boire. Actuellement, ils proposent les 2015. Leur Château de Chassagne-Montrachet rouge 2015 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), est un vin où toute la richesse du millésime se retrouve, coloré et très parfumé (cannelle et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois. Le 2014 est un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais, idéal, par exemple, avec un faux-filet en croûte aux girolles ou des paupiettes de veau à la bourguignonne. Vous allez également apprécier ce Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante, à prévoir sur des escalopes de veau à la crème ou une nage de poissons aux fèves fraîches. Beau Meursault les Clous 2015, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, charmeur au nez comme en bouche, d’une belle harmonie avec ces nuances de poire et de grillé en finale. 

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.


12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : contact@chateaudesplassons.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine BURGUÉ-SÉRÉ


Ce vignoble de 4 ha, à 300 m d'altitude, est exposé à flanc de colline, en terrasse, exposition Sud, Sud-Est sur un sol argilo-limoneux. L'exploitation est familiale depuis 5 générations.
Beau Jurançon La Palombière 2008, vendangé début décembre, une cuvée fermentée et élevée en foudres de 24 à 30 mois, d'une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d'épices, pomme mûre), un vin très savoureux, avec des notes de fruits acidulées en finale (12€). Le Jurançon Tradition 2009, Petit Manseng vendangé jusqu'à mi novembre, vinification en cuves Inox suivi d'un passage de 12 à 18 mois en tonneaux de chêne, est un vin de bouche franche, fraîche et suave à la fois, tout en fruits, d'une bonne persistance, parfait sur un roquefort (8€). Excellent Jurançon sec, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citronnelle, de poire et de narcisse, dense, rond et distingué, tout en fraîcheur et persistance en finale. Pas besoin d'hésiter.

Annie et Jean Séré
157, chemin Labiste-Bassot
64110 Saint-Faust
Tél. : 05 59 83 06 40
Fax : 05 59 83 06 40
http://jurancon-domaine-burgue-sere.com


Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C?est un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d?amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud-ouest pour la majeure partie des parcelles.

Un grand Madiran Paradilys 2010, charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé, de garde, évidemment. Remarquable 2009, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, mêle structure et fondu, un vin de bouche puissante et dense, d?excellente évolution. Superbe Madiran Réserve Royale 2005 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, vieilles vignes à dominante Tannat, macération longue), au nez intense de cerise noire et d?humus, de robe pourpre soutenu, riche en matière, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces nuances de poivre et de mûre en finale, de très belle évolution. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2005, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), très équilibré, de bonne garde.

Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Tél. : 05 62 31 98 23
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
www.madiran-cruduparadis.fr


Domaine Daniel DUGOIS


?Dans la famille, nous sommes vignerons de père en fils et cultivons la vigne avec respect, depuis des dizaines d?années. Situées au coeur du triangle d?or (Arbois, Salinsles-Bains et Poligny), nos vignes bénéficient d?un sol particulièrement favorable à l?épanouissement des cépages Trousseau, Ploussard mais aussi Savagnin et Chardonnay. Nous avons coutume de dire que le vin ressemble au vigneron qui les vinifie. Aussi, notre passion reste intacte et nos 10 ha de vignes sont cultivés en lutte raisonnée dans le respect du sol. Les terres d?argile rouge et sols argilo-sableux avec cailloux gréseux permettent la culture de cépages authentiques. Le plaisir que procurent nos vins, est pour nous la meilleure récompense de notre travail.?
Superbe Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, un vin puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème. Le Vin de Paille 2009, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d?épices, de rose et de citron confit, d?une grande persistance, allie charme et structure. Remarquable Arbois Grevillière Trousseau 2013, issu d?une de leurs plus vieilles vignes, sols d?argiles gras avec cailloux gréseux en surface positionné sur un dôme calcaire, de couleur pourpre, avec des nuances complexes de fruits des bois, de violette et de prune, très fin mais très structuré (11,50 €). On se fait aussi plaisir avec l?Arbois Trousseau 2013, charnu et souple, avec des connotations de fraise des bois et d?épices, où se décèle une jolie finale épicée au palais (8,30 €), et son Arbois Chardonnay Mouchet, avec cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine (11,50 €). Au même prix, son autre Arbois Chardonnay Aigrefeu 2013, à dominante de fleurs blanches et de noix, d?une belle persistance, dense au nez comme au palais, mêlant élégance et structure. Le Crémant du Jura blanc, 85% Chardonnay et 15% Trousseau, est tout en légèreté.

4, rue de la Mirode
39600 Les Arsures
Tél. : 03 84 66 03 41
Email : daniel.dugois@wanadoo.fr
daniel.dugois@vinsdusiecle.com
www.vins-danieldugois.com



> Les précédentes éditions

Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017

 



Philippe LECLERC


Hubert MEYER


Château VALENTIN


VEUVE OLIVIER et Fils


Champagne R.H. COUTIER


Domaine A RONCA


Domaine de La GAYÈRE


ROYER Père et Fils


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine François BERTHEAU


Château La ROSE SARRON


Château FOURCAS-DUPRÉ


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Cave de ROQUEBRUN


Château La GALIANE


MAS DU NOVI


Domaine MAESTRACCI


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine La MEREUILLE


Pierre MIGNON


Sébastien DAVIAUX


Château FAYAU


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine de TERREBRUNE


Gérard TREMBLAY


Château PAILLAS


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château PLANTIER ROSE


Château de TARGÉ


Domaine de la POULETTE


Edouard BRUN & Cie


Vins LAMBERT



DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DU CHALET POUILLY


HENRY NATTER


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PICHARD


MAISON MOLLEX


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales