Web Du Vin

Edition du 11/09/2018
 

Château Fonbadet

Charme

Château FONBADET

À Pauillac, le Château Fonbadet est l’une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au cœur des grands crus renommés, en fait un “petit diamant” où l’on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d’amateurs.


Au nord du petit village de Saint-Lambert, le Château Fonbadet occupe un terroir de choix, situé entre les plus grands crus de l’appellation Pauillac (Château Mouton Rothschild, Château Latour, Château Lynch-Bages, Château Pichon Longueville Baron et Comtesse). Ses 20 hectares exceptionnellement situés sont protégés de l’interêt de ses prestigieux voisins par une très ancienne et solide tradition familiale. La famille Peyronie peut revendiquer des racines vigneronnes dans la région depuis le tout début du XVIIIe. Deux siècles plus tard, l’arrière grand-père de Pierre, l’actuel propriétaire, est régisseur du Château Lafite-Rotschild, tandis que celui de son épouse Jany occupe la même fonction... au Château Mouton-Rothschild. Après plus de 10 ans aux côtés de son père Pierre, Pascale, juriste de formation, a pris la suite alliant le respect des traditions et l’utilisation des techniques modernes. En 2015, s’ouvre une nouveau chapitre de l’histoire de Fonbadet. Forte de ses bons gènes et de la rareté de son terroir, Pascale Peyronie a décidé de se donner tous les moyens de porter au plus haut la qualité de ses vins. Pour l’aider dans cette démarche élitiste, elle a fait appel à Michel Rolland.Une complicité amicale est née de cette rencontre. En 2015, c’est l’arrivée des vinifications intégrales. Les raisins sont mis en barriques directement après éraflage et y restent 4 à 6 semaines durant lesquelles sont faites les fermentations alcooliques et malolactiques. Afin d’assurer des fermentations homogènes, les barriques sont “roulées” trois fois par jour à raison de 10 à 15 tours. Ce process permet aux lies d’être remises en suspension ce qui donne un vin avec beaucoup de volume et de gras. De même, l’extraction du bois sera plus fondue et le fruit respecté. D’une partie de ces barriques va voir naître une nouvelle marque au nom prestigieux de Château Pauillac, une production confidentielle de quelque 2 400 bouteilles, le bijou de la propriété tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception. Toutes ces nouveautés conjuguées à des rendements très maîtrisés (37 hl/ha pour le Château Fonbadet, 18 hl/ha pour le Château Pauillac) vont permettre de faire déguster des vins élégants, veloutés, soyeux tant pour le Château Pauillac que pour le Château Fonbadet et pour le second vin, l’Harmonie de Fonbadet. 2015 : trame tannique fine et élégante avec des notes de fruits noirs (cassis et mûres), des notes épicées, vanillées et minérales à l’aération. Belle texture soyeuse en bouche soutenue par une belle fraicheur ce qui offre un Fonbadet 2015 plaisant et gourmand. 2014 : ce vin nous présente une belle robe soutenue. Le nez développe des arômes de fruits mûrs, où domine la fraise mêlée d’un excellent boisé. En bouche, l’attaque agréable par sa suavité et sa rondeur fait place à une structure fine et élégante très présente tout au long de la dégustation. Les tanins riches et solides, de ce vin plein de promesses annoncent déjà la superbe réussite de ce millésime par la propriété. 2013 : à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, un vin d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale.  2012 : de robe pourpre, intense, aux tanins amples, vin très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, complexe et fin, de couleur intense aux reflets noirs, aux délicats arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin généreux. 2010 : grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. 

   

Château Fonbadet

Pierre et Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11

Email : pascale@chateaufonbadet.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


La famille Heimbourger exploite la vigne depuis 3 générations, sur un terroir spécifique à la région, de coteaux de nature argilo-calcaire : le kimméridgien. “Nous avons restauré notre caveau de dégusta- tion, en faisant un cadre chaleureux avec pierres et poutres apparentes”. Voilà un savoureux Chablis cuvée Pierre 2017, dont la particularité est, qu'après le pressurage et le débourbage, le jus est descendu directement en tonneaux dans la cave, où il fait sa fermentation alcoolique et malolactique. Les derniers mois, un bâtonnage est effectué une à deux fois par semaine. Après ces 11 mois d'élevage, le vin est filtré puis mis en bouteilles... le tout donnant ce vin belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample. Le Chablis 2017, issu des terroirs de Chablis, Courgis et Préhy, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité, tout en fraîcheur. Bel Irancy cuvée Pierre rouge 2016, issu d’un élevage de 11 mois en fûts de chêne (Pinot noir très majoritaire et 5% de César), sols argilo-calcaire de type kimméridgien typique de sa région. Toutes les vignes sont issues de leurs plus beaux coteaux plein sud (Les Cailles-Vauxlachés)..., un vin qui possède un charnu bien présent, beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris. L’Irancy 2016, élevage pour 40% en fûts de chêne durant 11 mois, dégage des arômes puissants de fruits noirs et de violette, est ample et chaleureux, toujours caractéristique des meilleures bouteilles de son appellation. Il y a aussi ce Bourgogne Bourgogne Pinot Noir 2016, aux nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, le Bourgogne Chardonnay 2016, au nez d’agrumes, séduisant par sa structure souple en finale.

Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-Les-Colons
Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Email : heimbourger@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-heimbourger.com

Maison PETTERMANN


Vignerons de père en fils et descendant d’une longue tradition viticole, ils ont acquis au cours du temps une expérience qui est mise au service de la nature en respectant la vigne et la terre en élaborant passionnément les vins. Nichée en plein coeur de l’Alsace sur le Piémont des Vosges, Dambach-la-Ville borde la route des vins. Le sol caractéristique est granitique, issu de la décomposition lente des éboulis et de l’érosion des massifs vosgiens protégeant le vignoble des excès de pluie. Les sols sont dynamisés grâce aux labours des rangs, à l’enherbement naturel et à l’apport de fertilisants organiques. Les vendanges sont manuelles, et l’épamprage ou la taille d’été et d’hiver permettent d’éviter les passages trop fréquents des machines.  Beau Pinot Gris Cuvée Particulière 2016, très séduisant par sa grande ampleur en bouche, où s’entremêlent des notes de bruyère et de lis, nerveux. Excellent Riesling Cuvée Particulière 2016, élégant et complexe, avec des notes fraîches et minérales à la fois, de bouche franche et fruitée. Le Gewurztraminer cuvée Particulière 2016, dense, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, très flatteur comme l’Alsace Auxerrois cuvée Particulière 2016, un vin délicat et persistant, et le Muscat cuvée Particulière 2016, tout en fruits et finesse, ample, de bouche suave, un vin de jolie robe dorée, qui mêle finesse et intensité aromatique, tout en bouche. Le Pinot Noir cuvée Particulière 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (groseille, fraise) et l’humus, est un vin corsé, avec des tanins savoureux, alliant puissance et finesse, de bonne garde, à prévoir, notamment, sur un tajine de poulet aux patates douces ou un Baeckeoffe d'agneau aux épices. Remarquable Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2012, très typé, un grand vin qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, et mérite une cuisine relevée, comme, par exemple, un canard laqué ou des filets de perdreaux Romanov.


9, rue Dieffenthal
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 42 01
Email : contact@maison-pettermann.fr
Site personnel : www.vins-pettermann.com

Château BERTHENON


Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. L'année 2017, nous dit Thérèse Pons-Szymanski, a été une année hétérogène, avec du bon et du moins bon. D'ailleurs, il n'y aura pas de cuvée Chloé 2017 car les parcelles concernées ont gelé, mais ce sera un millésime “plaisir”, inférieur au 2016. Les vins proposés à la vente en 2018 concernent : Château Berthenon 2016 puis 2017. Ses vins sont surtout exportés vers l'Asie et les Etats-Unis pour les 3/4. Elle a le projet de créer une cuvée à base de Merlot et Malbec, et, pour l'instant, continue d'entretenir et d'embellir la propriété. On se fait vraiment plaisir avec son Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2015, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, de belle matière, est un vin de couleur foncée, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment savoureux. Le 2014 est un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution.  Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2015, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016, avec un nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, un vin savoureux, délicat avec des tanins ronds. Savoureux 2015, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche, mêlant puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Vous apprécierez aussi le Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2016, l’un des meilleurs de l’appellation, tout en finesse aromatique, harmonieux, élégant, aux senteurs de rose et de pomme, de bouche souple mais vive.  Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

PIERRE FRICK


En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. Beaucoup aimé le Gewurztraminer 2009, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Excellent Pinot blanc Carrière 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Le Riesling Bihl 2009, très fin comme ce séduisant Sylvaner Bergweingarten 2007, vif, avec des notes d’agrumes bien typiques (pamplemousse), de bouche fruitée. Beau Crémant d’Alsace 2008, de mousse très perlante et très persistante, un vin riche, savoureux, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Goûtez sa cuvée originale, le Blanc de noirs 2009, une belle expression du Pinot noir très mûr vinifié en blanc. “Une manière de vinifier un Pinot noir, me précise Jean-Pierre Frick, sans correction et sans additifs (hormis un peu de soufre après soutirage). Toujours du naturel ! Robe jaune cuivrée, arômes intenses et complexes de sous-bois, réglisse, tabac blond, fruits jaunes et truffe, bouche ample et nerveuse, belle association avec une dinde aux champignons sauvages.” Superbe Gewurztraminer Grand Cru Eichberg Vendanges Tardives 2005, un grand vin gras et complexe, où s’entremêlent la brioche, les fleurs et le miel, d’une grande intensité au palais. Tout en onctuosité, le Pinot gris Vendanges Tardives Grand Cru Vorbourg 2008 est un grand vin, aux notes fruitées et florales intenses, avec une pointe de miel, fondu, de garde.

Jean-Pierre, Chantal et Thomas Frick
5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Télécopie :03 89 49 73 78
Email : contact@pierrefrick.com
Site : pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du GRAND ARC


Conduite de vignoble sans engrais ni insecticide grâce à une observation des bio-indicateurs de la faune et de la flore. Depuis 2013, démarche Agriculture Biologique. Le millésime 2016 est donc un vin Bio.
Voilà un excellent Corbières rouge vin Bio La Désyrahble 2016, bien marqué par sa Syrah très majoritaire (80% et Carignan 20%), il est coloré, de bouche dense, aux nuances de cassis cuit et d?humus, d?une structure bien soutenue (9,50 €, ce n?est pas cher), charnu comme cet autre Corbières rouge vin Bio cuvée des Quarante 2016, un vin dense, complexe, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois (8,20 €).
Goûtez le Corbières rouge vin Bio En Sol Majeur 2016, au nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, et aux tanins riches et bien fondus. Savoureux Corbières rouge Jame?s avenue 2015, Carignan 80% et Syrah 20%, de robe pourpre, fort bien élevé, aux notes de sous-bois, d?épices et de myrtille, c?est un vin aux tanins puissants mais très mûrs, complet (15,20 €). Goûtez également le Corbières blanc vin Bio Veillée d?Equixone 2017, de robe claire, aux nuances de fleurs, de pêche et de noisette, il est tout en fraîcheur.

Bruno et Fabienne Schenck
15, chemin des Métairies du Devez
11350 Cucugnan
Tél. : 04 68 45 01 03
Email : info@grand-arc.com
www.grand-arc.com


Domaine René CACHEUX et Fils


Au début du siècle dernier, François Blée s?installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l?une de ses filles, et son époux René Cacheux, ils créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d?autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède. ?Les accords mets-vins parfaits pour le Bourgogne Les Champs d?Argent sont les légumes en salade, tourtes, volaille, viande rouge grillée, viande blanche rôtie, fromage à pâte cuite comme le Gouda. Le Chambolle-Musigny, lui, s?accorde avec les viandes blanches rôties, filet mignon, pintade, chapon de Bresse, entrecôte grillée, traditionnel plateau de fromages. Pour les Vosne-Romanée et Vosne-Romanée Premier Cru, je vous conseille de servir un pavé de bœuf, gibiers à plumes, pintade forestière, foie gras poêlé, agneau rôti, fromages à saveurs intenses comme l?Epoisse ou le Langres.?
Voilà un remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2015, de couleur rubis intense, avec un nez où dominent la groseille, le fumée et le poivre, un vin qui associe richesse et harmonie, de garde. Le 2014 est de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons. 
Le 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, a un bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. Le 2012 est de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, un vin de bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d?une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse.
Beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2015, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, de belle évolution, parfait avec un lièvre à la royale ou un rôti de veau farci aux truffes. 
Le Chambolle-Musigny 2015, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et fin, de belle structure et riche en couleur.
Goûtez le Vosne-Romanée 2015, puissant, structuré, il est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d?épices, et ce joli Bourgogne Aligoté 2016, comme le Bourgogne rouge les Champs d?Argent 2015, de jolie robe, aux notes de fruits frais en bouche.

René et Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Tél. : 03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : gerald.cacheux@free.fr
www.domaine-cacheux.com


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s?attache à laisser s?exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles.
?Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.?
On est bien au sommet avec ce Bandol rouge 2014, 85% Mourvèdre, complété par de la Grenache, d?un beau rouge profond, un vin riche, avec beaucoup de matière, des arômes de petits fruits rouges confiturés avec des tanins présents et arrondis, d?un beau potentiel de garde (20 €).
Le Bandol rosé 2017, Mourvèdre, Grenache et Cinsault, friand et légèrement épicé, de bouche persistante, de belle robe saumonée, très élégant, est tout en bouche (14,90 €), comme le Bandol blanc 2017, marqué par ses 80% de Clairette complétée de Rolle et d?Ugni Blanc, un vin qui est d?une grande fraîcheur avec des arômes floraux, de poire, gras mais vif à la fois (16,50 €).

Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L'Olivette - La Brûlat
83330 Le Castellet
Tél. : 04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
www.domaine-olivette.com



> Les précédentes éditions

Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017

 



GOSSET


Domaine EBLIN-FUCHS


Château PASCAUD


Château RASQUE


Château MAYNE LALANDE


BARILLOT Père et Fils


Château ÉTANG des COLOMBES


Domaine CRÊT des GARANCHES


Robert AMPEAU et Fils


Château de BEAUPRÉ


Château FONROQUE


Jean-Claude et Didier AUBERT


Domaine Guy ROBIN


Château LESPAULT-MARTILLAC


Clos JEAN


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Clos RENÉ


Michel TURGY


Château MIRE-L'ÉTANG


Albert de MILLY


Frédéric ESMONIN


Château LALIS


CHARPENTIER


Château DARIUS


Domaine François BERTHEAU


Château La ROSE SARRON


Château des MOINES


COLLET


Château BOVILA


CASTELNAU


HUBER et BLÉGER


VRAIN-AUGÉ


Domaine René FLECK et Fille



CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA VALERIANE


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE BELLEVUE


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales