Web Du Vin

Edition du 08/12/2020
 

Ellner

Sommet

ELLNER


À Épernay, la famille Ellner, qui possède son propre vignoble de 50 hectares, associe l’intimité, l’expérience, la connaissance, le savoir-faire familial avec ses secrets de fabrique, des raisins issus de terroirs connus, soignés, nourris et compris depuis des décennies, qui sont des atouts incontestables de cette très belle maison. Talent et grande rigueur dans les assemblages, tout cela permet d’imprimer un vrai style Ellner, rare et racé. Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C’est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin. Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique. Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne… et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot noir, Pinot meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d’assemblages ! “Cela fait une quinzaine d’années que nous avons adopté une viticulture raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l’environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c’est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c’est la sagesse de l’âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d’Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-côte, c’est idéal pour la ventilation; l’exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.” Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. “Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l’avenir car cela devient difficile d’accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production. Côté cuverie : “une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d’aujourd’hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s’exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l’excellence par le respect de la qualité et de la sécurité. “J’applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d’un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois. Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage, puis un léger tamisage et, je laisse mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd’hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d’autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011… Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins. Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d’acquérir plus de complexité, les vins continuent d’évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser “du temps au temps” au vin. C’est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses. Grâce au “sans-malo”, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.”

   

Ellner

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris - CS 40223
51207 Epernay Cedex
Téléphone : 03 26 55 60 25

Email : info@champagne-ellner.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Daniel REVERDY & Fils


Au sommet, bien sûr. Un vignoble de 9,3 ha, de la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des terres blanches (argilo-calcaires), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales. “Comment définir le millésime 2019, dixit Cyrille Reverdy, si ce n’est que la qualité est superbe aussi bien en blanc qu’en rouge. Les blancs sont aromatiques (agrumes), longs en bouche avec des degrés élevés : 13 ° et ressemblent au millésime 2017, ce sont des vins solaires. Les rouges 2019, fruités, sont en cours d’élevage, ils ont la couleur prononcée du Pinot noir, beaucoup de corps mais sont en plus petite quantité que les blancs. Les ventes cette année se portent vers le Sancerre blanc 2018 et 2019, le Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2017 et 2018, le Sancerre blanc Anthéa 2017, le Sancerre rouge 2018 et le Sancerre rouge cuvée P’tit Luce 2017 (en hommage à son grand-père), et le Sancerre rosé 2019.” Toujours très belle dégustation avec ce Sancerre blanc 2018, Sauvignon, vignes de 35 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, qui dégage des senteurs de rose et de fleur d’acacia, gras et nerveux à la fois. Goûtez le Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2017, Sauvignon, vignes 35 ans, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, c’est une réussite, de robe dorée, tout en nuances, dense, persistant. Remarquable Sancerre blanc cuvée Anthéa 2017, Sauvignon, vignes de 60 ans, un élevage sur lies totales sur une durée de 12 mois : 40% en fûts de chêne et 60 % en cuves Inox, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale avec des connotations de vanille et de lis. Vous apprécierez le Sancerre rouge 2016, Pinot noir, avec des vignes de 50 ans, élevage cuves Inox 1 an, sur sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, qui a eu une médaille d’Or à Paris 2018. Il sent bon son Pinot noir, d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de fort belle structure. Rafraîchissant Sancerre rosé 2017, Pinot noir, vignes de 45 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, légèrement épicée, avec ce nez de fleurs fraîches, alliant nervosité, suavité et belle complexité au palais, qui mérite une cuisine un peu relevée. Et pour finir, le Sancerre rouge cuvée P’tit Luce 2017, Pinot noir, vignes de 45 ans, élevé pour 80% en fûts de chêne et 20 en cuves Inox durant un an, très facile à boire en toutes occasions.

Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site personnel : www.daniel-reverdy-sancerre.com

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. Lucette Bielle propose à la vente “ses nombreux millésimes : 2003, 2004, 2008, 2011, 2015, 2016 et 2017, et en nouveauté, la cuvée 2012 avec une étiquette représentant un artiste japonais, un vin haut de gamme élevé en fûts neufs. Les vendanges 2019 ont été assez précoces, nous les avons préparées avec mon neveu Damien, passionné par le Bio, d’ailleurs, le 2020 sera agréé Bio ! Que dire du millésime 2019 si ce n’est que c’est un vin concentré, fruité, moins intense que le 2018 et que la qualité se marie à la quantité.” Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance, idéal avec, par exemple, des brochettes d'agneau ou une terrine de volailles. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin dense.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Brigitte BARONI


“La tradition champenoise, précise Brigitte Baroni, c'est d'abord le respect de la Terre : la vigne doit chercher les bonnes choses ! Plus elle doit le faire profondément, meilleur le raisin sera. L'engrais n'améliorera pas forcément les choses. Je presse avec délicatesse afin d’obtenir de beaux jus clairs et fins et effectue moi-même mes mises en bouteilles. Durant le vieillissement en cuves, j'attends la fermentation dite malolactique qui se produit naturellement, généralement au début du printemps, avec la remontée des températures, avant de mettre en bouteilles." Belle réussite avec ce Champagne Sélection, à la mousse fine, à dominante de fruits jaunes mûrs, qui mêle richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche en finale. Le Prestige, mêlant rondeur et nervosité, avec ces nuances amples en bouche de fruits frais et d’acacia. Remarquable Champagne cuvée La Maillardière, à la fois puissant et très fin, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une belle finale Jolie cuvée Nature, il est fin et riche à la fois, d’une belle persistance aromatique, avec ces notes délicates de pomme et de pamplemousse, de mousse abondante, charmeur et chaleureux, que l’on vous conseille avec, par exemple, sur des filets de poisson ou une friture de calamars et de langoustines. Et le brut rosé, un Champagne élaboré par cuvaison comme seulement 5% des rosés en Champagne, tout en arômes, avec des nuances de framboise. Quant au Tradition, charmeur, persistant, au nuances de petits fruits mûrs, d’une belle longueur, il est tout en harmonie et s’accorde, lui, avec des aubergines gratinées à la mozzarella ou une tarte aux fraises.


Chemin des Pêcheurs
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone :03 25 29 85 62 et 06 88 56 99 06
Télécopie :03 25 38 53 54
Email : info@champagne-brigitte-baroni.com
Site personnel : www.champagne-brigitte-baroni.com

CHAMPAGNE JACQUES DEFRANCE


Depuis 1867, quatre générations se sont succédées sur des climats renommés. Louis, Roger, Jacques et, aujourd'hui, Christophe Defrance, tirent de leurs terroirs les meilleurs assemblages. Au-delà des perles effervescentes, la famille DEFRANCE a depuis de longues dates le privilège et l'art de vinifier le fameux Vin Rosé des Riceys. Le domaine est composé essentiellement des cépages Pinot noir et Chardonnay. Christophe Defrance en collaboration avec son épouse Marie-Dominique depuis une vingtaine d’années, et plus récemment avec sa fille Anne-Sophie, ont fait évoluer les pratiques culturales pour extraire toutes les richesses de leur terre d’appartenance dans le respect de la nature et du terroir. Aujourd’hui, insecticides, antibotrytis et herbicides ne sont plus utilisés et la totalité des sols est cultivée mécaniquement. Depuis 2017, le Champagne Jacques DEFRANCE est certifié Terra Vitis. La Maison vous propose : Le Brut Millésime 2007 : une référence dans sa région. Aux arômes intenses à dominante d’amande, très bien dosé, élégant et charpenté, très fin avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, ce champagne rond et agréable possède une mousse fine et abondante. Le Brut Tradition : fruité et fin, une cuvée ample et mature avec des notes de lys et de poire. Le Brut Exception (100 % Pinot Blanc) : frais avec des notes de fruits secs, de fleurs d’acacia, d’abricot, de pêche et d’ananas ; il laisse apparaître une mousse persistante. Le Brut Rosé : gourmand, il développe des notes de petits fruits rouges à maturité. Jolie finale fraîche et fruitée. Le Vin Rosé des Riceys 2010 : robe claire et soyeuse, au nez subtil et persistant avec des arômes de fraise et de confiture de prune. La bouche est souple avec des nuances de mûres et de fruits kirschés. Vous pourrez également découvrir les cuvées Native Solera-Brut, Native Extra-Brut, Native Rosé-Brut, la Cuvée Brut Excellence (100 % Pinot Noir), le Brut Prestige et le Brut Nature.


28, rue de la Plante
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 32 20
Email : champagne-jacques-defrance@wanadoo.fr
Site : champagnejacquesdefrance
Site personnel : www.champagnejacquesdefrance.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles BEDRENNE


La propriété familiale du Château La Croix de la Chenevelle appartient depuis 5 générations à la famille Bedrenne. Aujourd?hui, c?est Monique Bedrenne et son fils Rémi, qui dirigent l?exploitation en gardant l?esprit familial et en affirmant le respect et l?engagement environnemental initié par Monique il y a déjà une dizaine d?années. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est en cours, ainsi qu?une plantation de haies en partenariat avec l?ONCFS afin de renforcer la biodiversité (faune et flore) sur le vignoble. Les vignes sont réparties sur 3 appellations distinctes : AOC Lalande De Pomerol, AOC Montagne Saint Emilion et AOC Bordeaux Supérieur. L?exploitation s?étend sur 13 ha.
Nous avons dégusté ce Lalande-de-Pomerol Château La Croix de La Chenevelle 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet, vignes de 45 ans, élevage durant 12 mois pour 60% en fûts de chêne et 40% en cuves Inox, très bon, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d?une belle longueur, de bouche puissante.
Le Montagne Saint-Émilion Château La Croix de Nault 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet, vignes de 40 ans, élevage durant 12 mois pour 60% en fûts de chêne et 40% en cuves Inox, est très parfumé avec ses notes de framboise, de cassis et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, un vin séveux, de bouche soyeuse et poivrée, de très bonne garde, à prévoir, notamment avec des magrets de canard et petits pois ou une selle d'agneau en persillé de truffe.
Le Lalande-de-Pomerol cuvée Halictus 2018, sans sulfites ajoutés, 100% Cabernet, vignes de 45 ans, élevage en cuves Inox durant 6 mois, il est charpenté, de belle robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez épicé, aux tanins bien fondus, très élégant et mérite d?être attendu pour profiter de son potentiel. Et enfin le Lalande-de-Pomerol cuvée Modius 2015, 100% Merlot, vignes de 65 ans, élevage 15 mois en barriques neuves, il est remarquable, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, de garde.

Monique et Rémi Bedrenne
3, rue du 8 Mai 1945
33500 Lalande-de-Pomerol
Tél. : 05 57 51 46 75 et 07 87 87 39 76
Email : vignobles.bedrenne@orange.fr
www.vignobles-bedrenne.com
 


Domaine de L'ATTILON


Vignobles ROUTURIER


Au XIXe siècle, la famille Routurier exploite la propriété familiale le Château "Guilhem-Marceau" à Cubnezais. Albert et Rachel font commerce à l'époque de vins blancs moëlleux avec l'Angleterre et le négoce bordelais.
Leur fils Rémy épouse en 1939 Irène Morange, elle est issue d'une famille de viticulteurs à Marsas où Augustin et Madeleine sont des agriculteurs émérites. Ils œuvrent à la création du Château des Nauves au lieu dit "La croix de Merlet", et pratiquent la vente directe à partir de 1960. Le fils Alain diplômé de la faculté d'oenologie de Bordeaux, rejoint la famille en 1979, suivit de sa soeur Marylène en 1980.
Dans le Guide cette année avec ce séduisant Bordeaux rouge Château des Nauves 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, où dominent la prune et la griotte, d?une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé comme il se doit (5,50 €). Le Bordeaux rosé Château des Nauves 2019, 100% Cabernet franc, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, un vin charmeur, tout en rondeur (4,80 €). Et le Blaye Côtes de Bordeaux Château Morange 2016, 80%Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d?humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche ample, aux tanins souples (6,20 €).



 



> Les précédentes éditions

Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019

 



Domaine de NOIRÉ


Château CASTERA


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Domaine de L'OLIVETTE


BOURDAIRE-GALLOIS


Cave REAL


Gérard DOREAU


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


P. LANCELOT-ROYER


Château SAINTE-BARBE


RUHLMANN-SCHUTZ


Henry NATTER


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château ÉTANG des COLOMBES


Château BEYNAT


Domaine CRÊT des GARANCHES


BARON-FUENTÉ


BORIE MANOUX


Les Clos MAURICE


Château de VIMONT


Domaine de FAMILONGUE


Château FAUGAS


Château LAFARGUE


H. GOUTORBE


BADER MIMEUR


Château LUCHEY-HALDE


LEJEUNE-DIRVANG


Château ORISSE du CASSE


Château FONTBONNE


Domaine René CACHEUX et Fils


Château LAFON



CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE L'AMAUVE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales