Web Du Vin

Edition du 07/06/2016
 

CHATEAU DU GRAND BOS

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

CHATEAU DU GRAND BOS

André Vincent

33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
BERNE (bl)
DRAGON (Bl) (r)
MONTAUD (Bl) (r)
SUMEIRE
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
JACOURETTE (r)
PEYRASSOL
ROUËT
TOURNELS
JASSON (r)
La JEANNETTE
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
SAINTE-LUCIE (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CAMAÏSSETTE
BEAUPRÉ (r)
VALLONS FONTFRESQUE
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV) (Bl) (r)
A RONCA (Corse)
LOOU (CV) (Bl) (r)
MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
GENTILE (Corse)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP)
SAN MICHELI (C)
TEDDI (Corse)
CULOMBU
ALIVU
LAFOUX



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
VALENTINES*
NESTUBY (r)*
VALCOLOMBE (Bl) (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
OLLIÈRES (CV)*
VAL DE CAIRE
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)
GRANAJOLO

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent parfaitement aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l'argile, l'humidité qui n’existe plus ailleurs et qui le sauve. La taille est faite en gobelet traditionnel. Les fumures sont naturelles pour préserver la qualité et sont pratiquées en alternance tous les deux ans. Le désherbage est mécanique. Aucun produit chimique n'est utilisé. La vendange verte est rigoureuse pour ne laisser qu'un minimum de grappes. L'écimage est opéré tardivement et réduit au minimum pour laisser toute la nourriture et le confort aux grappes de raisin. Seuls, du soufre et du cuivre fortifient les souches. La vendange se fait à la main et est recueillie en petits bacs pour éviter tout écrasement et toute oxydation. Pour Claude-Marie Jouve-Férec, “un seul qualificatif me vient en tête, “formidable”, dans les 3 couleurs, grâce à une vendange saine. Les rouges 2015 seront dans la lignée des 2011, 2013 et 2014. Ventes en 2016 : les 2012 et 2013 en rouges, les rosés et blancs 2015.” Claude-Marie Jouve-Férec a créé un hangar pour avoir plus de place et continue les investissements. Son caviste envisage une cuvée Louis Ferec 2015 en hommage à son père. Superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2013, puissant et charpenté, de belle teinte grenat, alliant couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, de fort belle évolution. Savoureux 2012, issu d'une vendange non égrappée (95% Mourvèdre et 5% Grenache), foulée souplement, avant d'être mis en cuves de fermentation 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, puis élevé en foudres de chêne durant 18 à 24 mois, de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, de très bonne garde. Le Bandol rouge 2013, parfumé (cassis, épices), puissant et persistant, aux tanins harmonieux, est d’une jolie finale. Remarquable Bandol rosé, marqué par ses 65% Mourvèdre (et 20% Grenache, 15% Cinsault), fidèle à lui-même, de teinte légèrement saumonnée, au nez complexe, riche et rond à la fois, épicé, avec des nuances de fruits et de fleurs, mêlant structure et finesse, persistance aromatique et longueur en bouche. Beau Bandol blanc 2014, avec des senteurs d’agrumes, qui allie charpente et nervosité à la fois, où l’on retrouve en bouche des nuances de citron et d’abricot sec avec des nuances poivrées en finale, à prévoir, pour exemples sur un caviar d'aubergines ou un foie de veau à l'anglaise.

Scea Férec-Jouve
2 115, route de L'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

Domaine du LOOU


Longtemps propriété du clergé de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient à la famille Di Placido depuis 1956. À partir du millésime 2010, tous les vins sont en culture biologique. Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Clémence 2014 (70% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Grenache), aux nuances de fruits rouges mûrs (cassis, cerise noire) et de sous-bois, coloré et structuré, subtilement épicé. Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvé́e Vieilles Vignes 2012, 35 hl/ha, sol argilo-calcaire, exposition sud-sud-est pour le Mourvèdre (80%, vignes de 50 ans), sol graveleux pour le Grenache (20%, vignes de 30 ans), de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de griotte, de bouche charnue. Le Coteaux-Varois-en-Provence cuvée Esprit de Blanc (80% Rolle et 20% Sémillon), macération pelliculaire à froid, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits blancs et de bruyère, est un vin suave et sec à la fois, vraiment séduisant. Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée Rosée de Printemps (très jolie bouteille, aux “épaules larges et carrées”), provenant à 50% du Grenache planté dans des sols de gravette, 40% de Syrah et 10% de Cinsault dans des sols chauds, mêle nervosité et suavité, aux senteurs de pêche et de rose.

Scea Di Placido
Chemin du Loou
83136 La Roquebrussanne
Téléphone :04 94 86 94 97
Télécopie :04 94 86 80 11
Email : domaine-du-loou@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaineduloou.com/

Château BOURGUET


Au sommet de leur appellation. Un vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, et situé sur les terres les plus au nord de l’aire AOC Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (moyenne d’âge des vignes de 40 ans). Le meilleur Gaillac rouge 2012, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tannique, corsé et charpenté. Le 2011 est charnu, aux tanins mûrs, au nez complexe dominé par la cerise et le musc.  Parfait sur terrine de foie gras mi-cuit aux figues rôties ou des poires à la crème de Roquefort, ce remarquable Gaillac blanc doux 2014, 100% Loin de l’Œil, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Le Mousseux Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, corsée et fruitée, est d’une jolie ampleur en bouche. Le Gaillac blanc sec 2014, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, est séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, très plaisant comme le Gaillac rosé, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, de bouche vive, fruitée et gourmande, qui posssède du caractère.

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Téléphone :05 63 56 15 23
Télécopie :05 63 56 15 23
Email : chateaubourguet@orange.fr
Site personnel : www.chateaubourguet.fr

DOMAINE DE LA CASA BLANCA


Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. Voici le meilleur Collioure rouge 2009, issu de plantations d’une quinzaine d’années de Grenache noir et Syrah, élevage en fûts d’occasion durant 12 mois avec ouillage hebdomadaire, un beau vin, riche, au nez complexe, de bouche soyeuse et puissante, bien charnu, avec ces arômes bien persistants de cerise confite, d’excellente évolution, à savourer sur une cuisine épicée, un vin de fort belle évolution comme le prouve le 2007, de belle robe pourpre, au nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et fruits rouges (cerise) sur une légère pointe de garrigue et de fumé, mais d’une belle fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits cuits. Le Collioure blanc 2010, avec un nez complexe et persistant, est dominé par les fruits secs et la rose, de bouche mûre, de très belle teinte. Superbe Banyuls 2009, deux ans d’élevage en fûts de 400 l, suave et distingué, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, la pêche cuite et le lis, un vin ample au nez comme en bouche, d’une longue finale au palais. Si vous en trouvez, leur Banyuls 2006 est exceptionnel, de type Rimage (fruité), de robe rubis tuilé, avec ce nez d’eau de vie de framboise, intense, et, en bouche, une attaque kirschée, avec des connotations framboise à l’eau de vie sur touche poivrée.

Hervé Levano et Laurent Escapa
16, avenue de la Gare
66650 Banyuls-sur-Mer
Téléphone :04 68 88 12 85
Télécopie :04 68 88 04 08
Email : casablanca@vinsdusiecle.com
Site : casablanca


> Nos dégustations de la semaine

ROYER Père et Fils


Exploitation familiale qui possède un vignoble de 25 ha situé sur des coteaux ensoleillés.
“Notre famille, précise-t-on, assure la pérennité d'une longue expérience héritée de nos ancêtres. Une tradition viticole qui se perpétue depuis des siècles, une richesse et un savoir-faire que nous essayons de retranscrire dans nos cuvées. En tant que récoltant-manipulant, nous élaborons des Champagnes issus de nos vignes. Engagés dans la préservation de notre patrimoine, nous tenons à extraire le meilleur de notre terroir qui se compose de calcaire du kimméridgien. Une richesse qui participe à l'élégance et la fraîcheur de nos Champagnes.”
Cela se retrouve dans ce Champagne cuvée Vintage Millésime 2009, où dominent les fruits secs, de robe dorée, est très harmonieux, avec cette nervosité très équilibrée et caractéristique, rond et fin, de bouche mûre et crémeuse, idéal sur un loup en croûte ou des petits soufflés glacés aux framboises. Le Champagne brut Blanc De Blancs, persistant, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec.
Le brut rosé, pur Pinot Noir, signé d'une très belle étiquette ovale, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse, idéal à l'apéritif avec des bouchées de poivrons farcis au chèvre frais ou des petites brochettes de lotte. Très joli Champagne cuvée Prestige brut, velouté, où dominent la souplesse et les arômes de fruits secs en bouche, réussi comme la cuvée de Réserve brut, harmonieuse, d'une bonne rondeur, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.

120, Grande-Rue - BP 6
10110 Landreville
Tél. : 03 25 38 52 16 et 03 25 29 69 41
Fax : 03 25 38 37 17
Email : infos@champagne-royer.com
www.champagne-royer.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine TREUILLET


Le domaine existe depuis 1995. Début des plantations du Sauvignon en 1991 et du Chasselas sur l'aire d'appellation du Pouily-Fumé et du Pouilly-sur-Loire.
Une réussite avec ce Pouilly-Fumé 2012, qui dégage un nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, alliant une élégance certaine à une rondeur en bouche bien séduisante, très aromatique avec ses notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère. Le Coteaux Du Giennois Rouge 2012 est généreux, ferme, à dominante de pruneau et de fraise, de bouche fondue. C'est bon et très abordable, ce qui évite d'hésiter bien longtemps.

Sébastien Treuillet

Château SAINT-JEAN


Une petite exploitation familiale de 4 ha, constituée de six parcelles situées sur des coteaux en pente douce dont les sols sont soit sableux, soit graveleux, soit sablo-graveleux, cultivée de façon artisanale en lutte intégrée, afin de préserver l'environnement et exprimer au plus près les qualités du millésime. Les rangs sont enherbés un rang sur deux afin de protéger les sols de l'érosion et de limiter les infiltrations de produits ainsi que la vigueur de la vigne. (Les rangs non enherbés sont travaillés mécaniquement). Les traitements du vignoble n'ont lieu qu'en cas d'absolue nécessité avec des produits adaptés en fonction des observations de terrain (aucun insecticide, ni acaricide n'ont été utilisés jusqu'à présent). Début 2004, Pierre Mazuet a acheté la propriété et entrepris d'importants travaux de rénovation des bâtiments, du matériel et du vignoble. Son fils, Alain, en a repris l'exploitation avec le soutien de Catherine, spécialiste de la végétation de la vigne. La première production d'Alain Mazuet porte le millésime 2004.
Son Saint-Émilion 2011, de robe soutenue, a des notes de fruits mûrs, un vin fin et élégant, avec de beaux tanins, de bouche savoureuse. Le 2010, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Excellent 2009, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, à la robe cerise, aux reflets violets, un vin séveux, avec des notes de mûre et de griotte au palais. Le tout est à des prix très sages, ce qui évite d'hésiter.

Alain Mazuet
1, Les Grandes Versannes
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 51 76 23 et 06 87 17 79 48
Fax : 05 57 51 76 23
Email : alain.mazuet@free.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013

 



H. DARTIGALONGUE et Fils


Vins LAMBERT


Château FONROQUE


Domaine Bernard PETIT & Fille


Château de la GRENIERE


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Château BELLES-GRAVES


Domaine ALARY


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château HENNEBELLE


BEAUMONT des CRAYÈRES


Château Le BOURDIEU


Château CANTENAC


Château LAFARGUE


Domaine du GRANIT DORÉ


RENAUDIN


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château LAGRANGE Les TOURS


Château Le Destrier


Château ROUGEMONT


BOIZEL


Domaine BERTRAND-BERGÉ


DRAPPIER



DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU LA GALIANE


CLOS SAINT-PIERRE


CHAMPAGNE GOSSET


EARL GUY MALBETE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales