Web Du Vin

Edition du 01/12/2015
 

Domaines LAPALU

Réference

Domaines LAPALU

Tout commence avec le rachat du Château Patache d’Aux par Claude Lapalu en 1964; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. 


En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l’exploitation du Château Liversan en 1995, puis du Château Lieujean en 1999. Le vignoble de 43 ha, moyenne d’âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaire et caillouteux. L’encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc et 3% de Petit Verdot, et une bonne densité de 8500 pieds/ha). La vinification s’effectue en cuves thermo-régulées en bois et Inox, les cuvaisons sont longues, environ 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L’élevage très traditionnel s’effectue en barriques de chêne merrain dont 20% sont renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs. “Pour 2014, on retrouve un millésime tout en générosité, nous dit Jean-Michel Lapalu. Puissance tannique, expression aromatique d’une grande maturité, belle couleur profonde. On renoue avec les caractères des 2009 voire 2010. Dans le Nord du Médoc, grâce à l’été indien qui s’est prolongé jusqu’après le 15 Octobre, nous avons pu attendre la parfaite maturité des Cabernets-Sauvignons, ainsi les vins sont concentrés, puissants mais d’une grande élégance. Une très belle année qui ne demande qu’à exprimer un potentiel remarquable. 2013 : en fin d’élevage, nous pouvons porter une appréciation plus optimiste sur le 2013. Indéniablement, l’apport des tanins des barriques a été très positif et nous pouvons déguster aujourd’hui des vins aromatiques avec un joli fruité et des structures tanniques tout à fait honorables. Nous n’aurons pas à rougir des 2013 que nous proposerons très bientôt à nos clients. D’un point de vue référence je rapprocherais ce millésime des 2007 qui ont fait de très bonnes bouteilles à un rapport qualité-prix imbattable. 2012 : ce millésime se confirme comme un grand classique médocain. Encore un peu fermé, on devine malgré tout un potentiel très intéressant. Des tanins fermes mais des finales longues et élégantes, un côté soyeux se dessine et un an de bouteille supplémentaire leur fera le plus grand bien. 2011 : le côté facile de ces vins se confirme, ronds, charmeurs, l’expression aromatique se manifeste d’une façon charmante. Des vins prêts à être servis sur table avec un potentiel de garde, suivant le pourcentage de Cabernet-Sauvignon, de 5 à 10 ans. L’année 2015 sera marquée chez nous par le rapprochement commercial que nous avons conclu avec les équipes d’ADVINI. En effet, les conditions du marché s’étant considérablement durcies ces dernières années, il nous est apparu indispensable de nous adosser à un partenaire puissant avec une force de vente nombreuse et très diversifiée. De plus, l’histoire d’ADVINI, issue d’un groupe familial, fait que nous partageons un ensemble de valeurs et de convictions, gages d’une bonne compréhension mutuelle et d’une fructueuse collaboration. En parallèle, nous poursuivons notre politique d’amélioration de nos moyens de production, et notre implication dans le développement durable a été récompensée cette année par l’obtention de la norme ISO 14000 qui sanctionne les entreprises soucieuses de leur impact environnemental. Nous avons également certifié nos 7 Crus Bourgeois sur le millésime 2012 ce qui prouve notre attachement et notre appartenance à cette famille de cru et le soin que nous apportons au respect d’un cahier des charges exigeant.” Coup de cœur pour ce Médoc Château Patache d'Aux 2012, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, corsé, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins bien savoureux et denses. Le 2011 est charnu, très parfumé, tout en bouche, savoureux et complexe, des tanins mûrs, aux notes de cerise confite et d'humus, avec une finale chaleureuse. Le Médoc Le Relais de Patache d’Aux, de teinte soutenue, allie puissance et souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, avec des tanins ronds. Le Médoc Château Lacombe Noaillac 2012, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des senteurs de fruits mûrs, est de bouche harmonieuse, de robe soutenue. Beau Haut-Médoc Château Liversan 2012, de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte et d’humus, un vin très savoureux, de bouche ample, gras, très classique. Le Haut-Médoc Château Lieujean 2012, de belle couleur soutenue, est riche au nez comme au palais, aux notes de prune et d’épices, aux tanins ronds. Joli 2011, où dominent la groseille et l'humus, mêle puissance et finesse, un vin aux tanins soyeux, qui mérite une cuisine raffinée. Très bon Haut-Médoc Les Fiefs de Lieujean, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, qui développe des arômes de cassis et de sous-bois.

   

Domaines LAPALU

Jean-Michel Lapalu
1, rue du 19 Mars
33340 Bégadan
Téléphone : 05 56 41 50 18
Télécopie : 05 56 41 54 65
Email : info@domaines-lapalu.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
REIGNAC
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
GRAND PARIS
BÉCHEREAU
PIOTE
VRAI CAILLOU
BURLIGA
CASTENET
JAYLE
LATOUR LAGUENS
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE
LE SEPE
VRILLE TETUE
BASTIAN
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BUISSON
FARIZEAU
LA FLEUR HAUT GAUSSENS
SAINTE-BARBE
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(PIERRAIL*)
ARRAS
MAUBATS
LISENNES*
FRACHET
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE*)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
(CROIX DE ROCHE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BICHON-CASSIGNOLS


Une exploitation familiale de 12 ha où l’on applique une agriculture raisonnée. Voilà un savoureux Graves rouge 2011, corsé, épicé, très harmonieux, riche en couleur, bien typé, de belle robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...) au palais, vraiment très réussi. Le 2010, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, est ample, aux tanins puissants et souples à la fois, particulièrement savoureux. Le 2009, généreux, très coloré, au nez dominé par le pruneau et la cannelle, ample, complexe et gras, équilibré, un vin charnu et structuré, d’excellente évolution. Le 2008, aux tanins denses, est tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, aux notes de fruits cuits (mûre…). Le Grande Réserve 2010, de belle matière, au bouquet subtil et intense, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, avec des tanins élégants mais bien présents, est un vin qui emplit bien les papilles. Joli Graves blanc 2012 (vin biologique), charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance.

Marie et Jean-Fraçois Lespinasse
50, avenue Capdeville
33650 La Brède
Téléphone :05 56 20 28 20

Château HAUT-BERGERON


Une propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Onctueux Sauternes 2010, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, de bouche profonde et persistante, très fin. Superbe 2009, au nez de rose et de miel, de bouche onctueuse, un grand vin concentré, où l'abricot confit prédomine en finale, de belle garde. Très savoureux 2008, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, de belle couleur, au nez riche et persistant. Très intense, le 2003, est un grand vin aux connotations florales complexes, onctueux aux papilles, gras, qui sent les fleurs et le miel, de garde.

Famille Lamothe
3, Piquey
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 24 76
Télécopie :05 56 63 23 31
Email : haut-bergeron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauhautbergeron.com

FLEURY-GILLE


Une exploitation familiale et artisanale de 8 ha, située entre rivière et coteaux, dans la vallée de la Marne. Christine et Bertrand Fleury, descendants d’une longue lignée de vignerons (Pierre-Louis Fleury, l’était déjà dans le village de Trélou en 1842) perpétuent ainsi la tradition, tout en y apportant leur personnalité et une touche de modernité dans la commercialisation. Adhérente aux Vignerons Indépendants de France (gage d’authenticité et de savoir faire), la famille Fleury propose aussi d’entrer, le temps d’une journée, dans l’univers du vigneron champenois, en participant aux ateliers “autour du champagne” à la Maison Vigneronne : un cadre idéal pour apprendre de façon ludique l’art de la dégustation.” Voilà une belle initiative, et on se fait donc plaisir avec leur Champagne cuvée Pierre Louis millésime brut 2006, tout en arômes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs et la pomme, de mousse intense, un Champagne associant puissance, élégance et persistance. Beau Champagne Absolu ultra brut, une cuvée d’une belle harmonie, qui développe des arômes de citron et d’amande, avec cette bouche intense, d’une très belle expression au palais. Le brut cuvée Bulles de l’Ovalie, avec des dominantes d’abricot et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, est à la fois fin et bien charpenté, d’une belle finale. Le brut Millésime 2002 est toujours particulièrement séduisant, une grande cuvée où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais. Il y a aussi ce Champagne brut rosé, de jolie mousse, tendre et suave comme il se doit, qui dégage des nuances de fraise et d’épices), et le Champagne Carte d’Or brut, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, de mousse fine, florale, crémeuse, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de poissons. Goûtez le brut Grande Réserve, élaboré à partir des trois cépages champenois, aux nuances délicates de noix et de petites fleurs fraîches, très persistant, qui mêle élégance et vinosité, de jolie mousse

Chritsine et Bertrand Fleury
Courcelles
02850 Trélou-sur-Marne
Téléphone :03 23 70 83 99 et 06 25 48 18 91
Email : contact@champagne-fleury-gille.fr
Site personnel : www.champagne-fleury-gille.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant,la Vendange En Vert étant pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement.
Remarquable CDR-Village Séguret rouge Réserve 2011, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, puissant et soyeux en bouche, aux tanins fermes, aux nuances de griotte et de fraise des bois au palais, d’excellente garde (15 €). 
Le CDR-Village Séguret Laurances rouge 2013 est bien en bouche, avec des senteurs de groseille bien mûre, de violette et d’épices, d’une belle finale équilibrée (9,50 €). Savoureux CDR-Village Séguret La Daurèle blanc 2014, charmeur par sa vivacité, très bien vinifié, aux senteurs à dominante de de poire et d’aubépine, élégant au palais (9,50 €).
On poursuit avec ce CDR-Village Séguret La Merrelies rouge 2012, un vin dominé par les fruits macérés, alliant rondeur et structure, aux tanins amples, fermes et denses, qui commence à s’ouvrir (11,50 €), le CDR rouge Le vin d’Adrien 2014, 50% Grenache noir, 20% Syrah, 20% Cinsault et 10% Carignan, issu de vignes de 20 ans, élevage en cuves, sur lies fines afin de préserver la fraîcheur et le fruit, et cet IGP vin de Pays de Vaucluse rouge 2014, 80% Grenache noir et 20% Syrah, avec des connotations de cerise noire, déjà charmeur, à un prix défiant toute concurrence (5 €).
Christian Vœux

Château les MOINES


Vignoble de 34 ha (75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d’âge des vignes de 27 ans, établi sur un des meilleurs plateaux argilo-calcaires, posé sur la bande de calcaire éocène dénommée “Calcaires de Couquêques” particulièrement filtrants et riches en coquilles fossilisées.
Claude Pourreau possède un savoir-faire en héritage pour produire un Médoc typique, vinifié à l'aide des techniques modernes. Associant remontages automatiques, thermorégulation, pressurage doux au travers d'une cuvaison longue suivie d'un élevage en fûts de chêne selon les traditions ancestrales.
Beau Médoc Prestige Cru Bourgeois 2010, élevé en barriques, aux senteurs d’épices et de fruits mûrs, est riche, très équilibré, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et très structurée, de belle garde. Le 2009, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2008, d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde. Excellent 2007, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, un vin de bouche ample et fondue. Savoureux 2006, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices caractéristique, charnu en bouche, tout en subtilité, un vin qui se goûte très bien aujourd’hui.
Claude Pourreau
9, rue Charles Plumeau
33340 Couquèques
Tél. : 05 56 41 38 06
Fax : 05 56 41 37 81
Email : mail@chateau-les-moines.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine du JAS D'ESCLANS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine (Cru Classé depuis 1955), mentionné dans les archives au XIIIe siècle, figure sur les cartes de Cassini de 1740. Le mot jas est synonyme de mas et de bergerie. Le domaine était une bergerie de transhumance dont il reste des bâtiments. Le vignoble de 55 ha est protégé par les collines environnantes et bénéficie d’une exposition Est-Sud-Est très favorable. Les vignes profitent de l’influence maritime, et sont cultivées en Agriculture Biologique depuis toujours.
“Millésime 2014, belle quantité de vin mais surtout très belle qualité, nous sommes vraiment très contents, nous raconte Matthieu De Wulf. Pour les Rosés, nous pensions que le millésime serait en deça du 2013 qui est excellent, mais non, les Vins sont aussi bons, avec peut-être un peu moins d’alcool. Les couleurs sont un peu plus pâles que d’habitude, l’équilibre acidité-gras est superbe, honnêtement, c’est un très beau vin. On retrouve les arômes typiques du Jas d’Esclans, fleurs blanches, fruits rouges et fruits exotiques avec des notes citronnées qui ressortent cette année. Les Rouges sont à l’élevage, très belle matière, très joli potentiel.”
Formidable Côtes-de-Provence rosé cuvée du Loup 2014, issu de saignée, toujours au sommet de son appellation grâce à une fraîcheur d’une grande élégance, couplée à une persistance d’arômes exceptionnelle (rose, agrumes, lis...), un grand vin, très franc, très net, d’une robe limpide, vraiment hors normes.
Le Côtes-de-Provence blanc cuvée du Loup 2012 (Vin biologique Cru Classé), issu des Clairette et Rolle, une cuvée élevée en barriques, de teinte jaune paille, avec des arômes d’agrumes, un vin fin et puissant à la fois, de belle robe jaune pâle, aux nuances de noix fraîche en finale (16,50 €). Le blanc 2013 est remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), bien sec, vivace et très plaisant. 
Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Coup de Foudre 2011 (Vin issu de raisins de l’agriculture biologique), de couleur pourpre, fleurant bon les fruits mûrs et la réglisse, mêle finesse et structure, un beau vin de bouche soyeuse et puissante à la fois, d’une grande complexité aromatique (griotte, humus...) en finale. (11 €). Le Côtes-de-Provence rouge cuvée du Loup 2012, 75% Syrah et 25% Cabernet, élevé en barriques, est intense, de belle structure, avec des notes de mûre, de poivre et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche complexe et persistante, de garde (16,50 €).
On excite aussi ses papilles avec le Côtes-de-Provence rouge cuvée Jas d’Esclans 2013, 50% Grenache, 25% Cabernet et 25% Syrah, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois (9,10e), et ce Côtes-de-Provence blanc cuvée Jas d’Esclans 2014, 70% Rolle et 30% Ugni Blanc, un vin ample et bien harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche délicate (9,10 €).
Le Côtes-de-Provence rosé cuvée Jas d’Esclans 2014, 50% Grenache, 40% Cinsault et 10% Syrah, est de robe rose pâle et brillante, au nez intense et délicat d’agrumes, tout en souplesse, idéal sur des râbles de lapin aux olives ou une rouille de calamars (9,10 €), comme ce Côtes-de-Provence rosé Cœur de Loup 2014, 80% Grenache et 20% Syrah, de bouche ample, florale, de jolie teinte, tout en fruité et distinction, un vin qui s’accorde aussi bien avec des gambas que sur des charcuteries (10,50 €).
Matthieu et Gwenaëlle De Wulf

> Les précédentes éditions

Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013

 



Pierre MIGNON


Domaine du DRAGON


Château RASQUE


Château HAUT-LAGRANGE


LOMBARD et Cie


Château HAUT-MACÔ


Domaine de ROUDENE


HUBER et BLÉGER


Château FILHOT


Château Le Destrier


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


H. GOUTORBE


Château SMITH-HAUT-LAFITTE


Château COUPE ROSES


Domaine des GÉLÉRIES


Château TOUR GRAND FAURIE


Clos JEAN


DOMAINE JOST


Château MONTROSE


Château CORNEMPS


VIDELOT


Domaine GRESSER


BARILLOT Père et Fils


Jacques ILTIS & Fils


Domaine Jacques CARILLON



DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales